Automobile

Un projet de conseil commun Renault, Nissan et Mitsubishi Motors ?

Renault, Nissan Motor et Mitsubishi Motors envisagent de créer un conseil commun qui permettrait de débattre des questions liées à l’alliance et d’avancer sur la voie de l’intégration de leurs activités, a annoncé hier la chaîne de télévision japonaise TV Tokyo, citée par Reuters qui n’a pas vérifié l’information.

Citant plusieurs sources proches du dossier, la chaîne indique que les dirigeants des trois constructeurs automobiles pourraient annoncer prochainement ce projet, s’il est approuvé demain par le conseil de Nissan. La nouvelle structure, baptisée « New Alliance Board », remplacerait deux sociétés néerlandaises distinctes – une entre Nissan et Renault, et l’autre entre Nissan et Mitsubishi Motors – qui avaient été créées pour explorer les synergies.L’alliance entre Renault et Nissan a été créée en 1999 et élargie en 2016 à Mitsubishi. Carlos Ghosn, qui occupait les postes de président du conseil d’administration des trois sociétés, avait œuvré à un rapprochement plus étroit entre Nissan et Renault, avec notamment la possibilité d’une fusion, malgré les réserves de Nissan. Ce projet semble toutefois compromis depuis l’arrestation le 19 novembre de Carlos Ghosn pour abus de confiance aggravé. Il a été remis en liberté mercredi dernier.



Renault, Nissan Motor et Mitsubishi Motors envisagent de créer un conseil commun qui permettrait de débattre des questions liées à l’alliance et d’avancer sur la voie de l’intégration de leurs activités, a annoncé hier la chaîne de télévision japonaise TV Tokyo, citée par Reuters qui n’a pas vérifié l’information.

Citant plusieurs sources proches du dossier, la...

commentaires (0)

Commentaires (0)