X

Liban

Une « surprise financière » saoudienne pour le Liban ?

OLJ
12/02/2019

Nizar Alaoula, conseiller au sein du cabinet royal saoudien, est attendu ce soir à Beyrouth. Sa visite a pour objectif de « féliciter et soutenir le Liban et son peuple », après que le Premier ministre Saad Hariri eut formé son cabinet. Selon les milieux du Premier ministre, cette visite, qui intervient moins de 24 heures après celle du ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, n’est pas « une réponse » à celle-ci. M. Zarif avait, rappelons-le, entamé dimanche une visite de deux jours à Beyrouth. À son arrivée, il avait affirmé que sa visite a pour objectif « d’annoncer que la République iranienne est prête à offrir son soutien au gouvernement libanais » dans tous les secteurs.

La visite du conseiller saoudien, comme le confirment les milieux de ce pays, est « officielle », ce qui veut dire qu’il rencontrera les différents responsables politiques libanais. Il prépare « une surprise financière » selon la MTV, qui visera à soutenir l’État libanais à travers la mise en application des résolutions de la conférence de Paris, par le biais des institutions officielles.


À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué