X

Technologies

Windows 10 va se réserver un espace de stockage spécial

SYSTÈME D’EXPLOITATION

Tout s’effectuera automatiquement, sans intervention manuelle.

OLJ
09/02/2019

Microsoft va introduire une nouveauté importante dans la prochaine version de Windows 10. Désignée pour le moment par le nom de code de 19H1 (pour premier semestre 2019), la mise à jour, qui sera estampillée 1903 (pour mars 2019), va en effet se réserver un espace de stockage supplémentaire sur le disque dur (ou le SSD) de l’ordinateur pour fluidifier son fonctionnement quotidien. Cet « espace réservé » servira à la fois aux mises à jour du système et aux fichiers temporaires qui se multiplient, occupant toujours plus d’espace.

L’arrivée de cette nouvelle fonction répond à un problème récurrent. En effet, Microsoft s’est aperçu que chez de nombreux utilisateurs, les mises à jour majeures de son système d’exploitation échouaient souvent à cause d’un manque d’espace libre sur le disque. De fait, si la firme de Redmond avait autorisé les constructeurs de PC à produire des modèles équipés de Windows 10 avec seulement 32 Go de stockage – typiquement des portables à mémoire eMMC –, il s’est rapidement avéré que la place manquait lors des mises à jour qui rapatrient plusieurs gigaoctets de données. Le problème s’est également posé pour des PC mieux pourvus, mais dont le disque s’encombrait progressivement de données personnelles. Et il en va de même avec les fichiers temporaires qui ralentissent inexorablement l’ordinateur. D’où l’idée de réserver un espace libre dédié, dont la taille pourra varier en fonction des caractéristiques de la machine et des usages de l’utilisateur. Microsoft parle de 7 Go environ, à titre indicatif, en précisant que ce pourra être davantage. Certes, cet espace ne sera pas utilisable directement – d’où la notion de réservation –, mais compte tenu de la taille actuelle des disques, cette amputation devrait rester insensible.

En pratique, tout s’effectuera automatiquement, sans intervention manuelle. Du moins, sur les PC qui seront équipés en standard de la nouvelle version de Windows 10 ainsi que sur ceux bénéficiant d’une installation « propre ». Pour les mises à jour à partir d’anciennes versions, il faudra sans doute effectuer quelques réglages. Microsoft promet par ailleurs que la taille de cet espace sera ajustable, mais sans pouvoir pour autant être réduite à zéro. Et au quotidien, le système se chargera lui-même de faire le ménage au fur et à mesure de ses besoins, dans l’objectif d’améliorer effectivement la fluidité générale.

La mise à jour d’octobre 2018

La majorité des soucis rencontrés ayant été résolus, Microsoft a annoncé que la mise à jour d’octobre 2018 est à nouveau disponible, mais que son déploiement se ferait de façon progressive. La nouvelle version est donc à destination des utilisateurs avancés qui devront sélectionner manuellement Check for Updates via Windows Update. Microsoft joue ainsi la carte de la prudence.

Depuis la publication de la mise à jour d’octobre 2018, aucun problème majeur n’a été constaté. En revanche, certains problèmes mineurs sont apparus par intermittence. Il est donc conseillé de faire preuve de prudence et de sauvegarder l’ensemble des données avant d’effectuer la mise à jour manuelle ou en prévision des futures mises à jour automatiques que Microsoft va mettre en place au cours des prochains mois.

Sources : rédaction et web

À la une

Retour à la page "Technologies"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Relations libano-syriennes : des changements en douce sans polémique gouvernementale

Commentaire de Anthony SAMRANI

Arabes-Israël : une liaison dangereuse

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué