X

À La Une

Nuit des idées 2019 à Beyrouth : ce qui les a interpellés (Vidéo)

Vidéo
02/02/2019

Quelques heures durant, l’Institut français du Liban s’est transformé, jeudi soir, en agora pour la 4ème édition de la Nuit des idées. Dans le cadre de cet événément, décliné dans plusieurs capitales à travers le monde, dont Beyrouth donc, experts, politiques, acteurs de la société civile et citoyens, ont échangé sur la liberté d’expression, l’impératif écologique, l’intelligence artificielle et une possible « réinvention de l’homme ».

Nous avons demandé à certains participants ce qui les a marqués, lors de cette nuit de débat citoyen.



Lire aussi, les tribunes de deux intervenants à la nuit des idées, à l'Institut français du Liban

Face à l’avènement de la posthumanité, revendiquons notre vulnérabilité, par Jean-Michel BESNIER

Les conditions du débat démocratique : entre liberté d’expression et relativisme des opinions, par Myriam REVAULT d’ALLONNES

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

À Baabda, un Conseil des ministres sous pressions internes et externes

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants