X

Liban

Chanter pour témoigner de l’amour et de la paix dans le monde

Social

Stéphanie Jabre et Roland M. ont voulu transmettre un message d’espérance et de tolérance en interprétant des chants spirituels à l’occasion du lancement de leur second album.

22/12/2018

Pour lancer leur nouvel album intitulé Tu es là, produit et réalisé par Stéphanie Jabre et Roland M., un concert a été organisé la semaine dernière au théâtre du collège de la Sainte-Famille française Jounieh. Le public était composé de personnes de tous âges et de toutes origines, réunies sous le signe universel de l’entraide et de la fraternité. Le concert a été clôturé par l’interprétation marquante de la chanson Les enfants de la paix par les deux artistes et le jeune public monté sur scène. « Les jeunes sur scène avaient chacun une rose blanche à la main, en signe d’hommage à tous les enfants qui souffrent de la guerre dans le monde », ont confié les deux artistes à L’Orient-Le Jour. Interprétant des chants français spirituels, Stéphanie Jabre et Roland M. collaborent ensemble depuis douze ans et ciblent particulièrement la jeunesse à travers la musique. Passionnés par l’écriture et la composition musicale, ils ont voulu aller plus loin dans leur quête humaniste, à travers le partage d’idées pacifiques mélodiques. « Nous sommes des gens ordinaires. La chanson est une passion que l’on a souhaité partager. » C’est en ces termes que Stéphanie Jabre se définit.

Sept années après la sortie de leur premier album, J’y crois, en 2011, les deux artistes ont souhaité à travers ce nouveau projet réaffirmer leur foi. « Nous avons voulu raconter à travers nos chants l’histoire de tout individu dans sa recherche de la présence de Dieu dans sa vie », déclarent-ils. Depuis leur rencontre, Roland M. (auteur, compositeur et interprète) et Stéphanie Jabre (auteure, parolière et journaliste) ont composé de nombreux chants pour le Mouvement eucharistique des jeunes (MEJ) afin de transmettre leur message de paix à travers la musique. En 2016, ils ont également composé l’hymne du Bicentenaire de la congrégation de la Sainte-Famille française ainsi que d’autres projets musicaux avec le MEJ de France.

Les deux artistes ont ensuite continué à véhiculer leur message de paix, en s’adressant cependant à un public plus large : enfants, adultes et personnes âgées, mais également religieux ou laïcs. « C’est finalement un message de paix universel pour tout être humain », selon les deux chanteurs, qui assurent que « la musique est une mission, un témoignage que nous comptons bien poursuivre ». Pour Stéphanie Jabre, « la chanson permet de faire passer un message plus facilement auprès des jeunes générations ».

Réponse humaniste, l’album ne sera pas commercialisé de façon massive, mais uniquement disponible dans quelques points de vente. « Le but n’est pas commercial, c’est le partage collectif qui est important », disent-ils.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Une semaine décisive pour le gouvernement

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants