Moyen Orient et Monde

Après la mort de Chekatt, la police sur les traces d’éventuels complices

France
OLJ
15/12/2018

Au lendemain de la mort du tireur du marché de Noël de Strasbourg, sept membres de son entourage étaient toujours en garde à vue hier, tandis que les enquêteurs français poursuivaient leurs investigations pour « identifier d’éventuels complices » du tueur. La vie reprenait doucement son cours dans la capitale alsacienne, toute proche de la frontière allemande, avec la réouverture du très touristique marché de Noël, endeuillé par l’équipée meurtrière de Chérif Chekatt, tué jeudi soir par la police au terme de 48 heures d’une traque angoissante. C’est dans ce décor de fête, fréquenté chaque année par deux millions de visiteurs venus du monde entier, qu’a frappé mardi soir Chérif Chekatt, un délinquant multirécidiviste de 29 ans, qui a tué quatre personnes et en a blessé douze autres, selon le dernier bilan.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

L’arnaque

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants