Rechercher
Rechercher

France

Après la mort de Chekatt, la police sur les traces d’éventuels complices

Au lendemain de la mort du tireur du marché de Noël de Strasbourg, sept membres de son entourage étaient toujours en garde à vue hier, tandis que les enquêteurs français poursuivaient leurs investigations pour « identifier d’éventuels complices » du tueur. La vie reprenait doucement son cours dans la capitale alsacienne, toute proche de la frontière allemande, avec la réouverture du très touristique marché de Noël, endeuillé par l’équipée meurtrière de Chérif Chekatt, tué jeudi soir par la police au terme de 48 heures d’une traque angoissante. C’est dans ce décor de fête, fréquenté chaque année par deux millions de visiteurs venus du monde entier, qu’a frappé mardi soir Chérif Chekatt, un délinquant multirécidiviste de 29 ans, qui a tué quatre personnes et en a blessé douze autres, selon le dernier bilan.


Au lendemain de la mort du tireur du marché de Noël de Strasbourg, sept membres de son entourage étaient toujours en garde à vue hier, tandis que les enquêteurs français poursuivaient leurs investigations pour « identifier d’éventuels complices » du tueur. La vie reprenait doucement son cours dans la capitale alsacienne, toute proche de la frontière allemande, avec la...

commentaires (0)

Commentaires (0)