Économie

La dette publique à 84 milliards de dollars à fin octobre

OLJ
15/12/2018

La dette publique libanaise a atteint 84 milliards de dollars à fin octobre, en hausse de 7,1 % par rapport à la même période il y a un an, selon les chiffres du ministère des Finances. Le ratio dette/PIB du pays, qui devrait atteindre 154,6 % à la fin de l’année, selon la Banque mondiale, reste un des plus élevés du monde.

Fin octobre, la dette en livres libanaises a représenté 57,9 % du total, soit l’équivalent de 48,6 milliards de dollars (-1,7 % en glissement annuel), tandis que la dette en devises s’est élevée à 35,4 milliards de dollars (+22 %).

La moitié de la dette publique en livres est détenue par la Banque du Liban (BDL), devant les banques commerciales (34,7 %) et les agences publiques et financières (15,3 %), tandis que 94 % de celle en devises est détenue par les titulaires d’eurobonds et des bons du Trésor spéciaux émis en devises.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué