Rechercher
Rechercher

Liban

Liban : un ancien candidat aux législatives impliqué dans une affaire de drogue

H.S. a été arrêté lundi après-midi dans la rue Azmi à Tripoli, alors qu'il sortait d'un salon de coiffure.

Le port de Tripoli, au Liban-Nord. Photo T.H.B

Un ancien candidat alaouite aux élections législatives à Tripoli, au Liban-Nord, a été arrêté pour son implication dans l'affaire d'un camion transportant de la drogue, qui a été saisi au port de la ville la semaine dernière, rapporte mardi l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). 

Une patrouille des services de renseignements des Forces de sécurité intérieure a arrêté H.S., lundi après-midi dans la rue Azmi à Tripoli, alors qu'il sortait d'un salon de coiffure et l'a conduit à Beyrouth pour interrogatoire, précise l'agence.

Selon l'ANI, l'homme serait impliqué, avec deux complices, dans l'affaire du camion saisi la semaine dernière par les autorités au port de Tripoli. Le camion ne transportait pas de marchandises mais de la drogue y était dissimulée. Il était immatriculé en Géorgie et était conduit par un Turc. Le même jour, les douanes libanaises avaient saisi un chargement de 980 kg de haschich, qui se trouvait à bord d'un navire turc qui s'apprêtait à quitter le port de Tripoli.

L'Ani indique que dans le cadre de l'affaire du camion saisi, les FSI avaient arrêté il y a quatre jours un homme à sa sortie de l'avion, à l'aéroport international de Beyrouth, alors qu'il était accompagné de sa famille. Un autre homme a été également arrêté à Baalbeck. 



Un ancien candidat alaouite aux élections législatives à Tripoli, au Liban-Nord, a été arrêté pour son implication dans l'affaire d'un camion transportant de la drogue, qui a été saisi au port de la ville la semaine dernière, rapporte mardi l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). 

Une patrouille des services de renseignements des Forces de sécurité...

commentaires (2)

Un parti tout entier est impliqué dans, et financé, en partie, par, le trafic de drogue. Et en toute impunité. Mais là, les FSI circulent et ne voient rien.

Citoyen

15 h 55, le 06 novembre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Un parti tout entier est impliqué dans, et financé, en partie, par, le trafic de drogue. Et en toute impunité. Mais là, les FSI circulent et ne voient rien.

    Citoyen

    15 h 55, le 06 novembre 2018

  • Oh , mais attendez un peu ... il y a bien eu un candidat à la présidence de la république qui a été impliqué dans des crimes et des meurtres divers , non ? Doucement là avec les pauvres trafiquants de drogue . Nous autres libanais libres et indépendants ne réclamons que le juste traitement des personnes .

    FRIK-A-FRAK

    12 h 34, le 06 novembre 2018