Moyen Orient et Monde

Un frère du roi, critique de MBS, rentre à Riyad

OLJ
01/11/2018

Le prince Ahmad ben Abdelaziz, frère cadet du roi Salmane et oncle du prince héritier Mohammad ben Salmane dont il a critiqué la politique, est rentré mardi en Arabie saoudite, rapporte le New York Times. Le retour du prince, qui se trouvait depuis plusieurs mois à Londres, a été confirmé au quotidien par trois de ses proches. « Son retour est un signe important de manœuvres au sein de la famille royale », a déclaré Gregory Gause, spécialiste de l’Arabie saoudite, au quotidien américain. « Quelque chose se passe », a-t-il ajouté.

Selon le NYT, le prince Ahmad, âgé de 70 ans, pourrait « conférer une légitimité » à toute décision de la famille royale face à la fureur suscitée par le meurtre de Khashoggi, comme une limitation du pouvoir du prince héritier. Selon le site Middle East Eye, proche du Qatar et hostile au royaume saoudien, « le prince, critique déclaré de MBS, est retourné dans le royaume avec des garanties de sécurité fournies par des responsables américains et britanniques ». « Lui et d’autres membres de la famille ont compris que MBS est devenu toxique », a déclaré à Middle East Eye une source saoudienne proche du prince Ahmad.

Le mois dernier, le prince Ahmad, âgé de 70 ans, a abordé à Londres des manifestants qui protestaient contre la famille royale en raison du rôle joué par l’Arabie saoudite dans la guerre au Yémen. « Pourquoi parlez-vous contre les Saoud ? Ces questions n’ont aucun rapport avec eux », a dit Ahmad ben Abdelaziz aux manifestants en référence à la grande famille royale. Lorsqu’ils lui ont demandé de révéler l’identité des responsables il a répondu : « Le roi, son prince héritier et les autres. » « J’espère que la situation prendra fin, a-t-il ajouté, que ce soit au Yémen ou ailleurs. » Mais le prince Ahmad a rapidement fait comprendre qu’il n’avait aucune intention de s’en prendre au prince héritier, publiant un communiqué affirmant que ses propos avaient été mal interprétés.

Des proches du prince Ahmad cités par le New York Times ont indiqué qu’il a atterri mardi à Riyad, vers 1h30 et que le prince héritier était à l’aéroport pour l’accueillir. Les médias officiels saoudiens n’ont pas couvert le retour du prince Ahmad.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants