Sport

Djokovic et Zverev ne sont pas fans de la nouvelle Coupe Davis

OLJ
12/10/2018 | 00h00

Novak Djokovic a suggéré hier qu’il ne jouera probablement pas l’année prochaine la Coupe Davis, dont le format a été modifié, jugeant la compétition mal placée dans le calendrier, trop proche de la World Team Cup. La Coupe Davis new look passe décidément mal auprès des joueurs, et non des moindres. Rachetée cet été par le groupe Kosmos, présidé par le footballeur Gérard Piqué, la Coupe Davis va se jouer désormais sur une semaine à Madrid (18 nations), a priori fin novembre. Djokovic la jouera-t-il ? « Ça dépend. Je ne suis pas sûr pour le moment », a-t-il annoncé après s’être qualifié pour les quarts de finale du Masters 1 000 de Shanghai. « J’ai le sentiment que la date de la Coupe Davis est vraiment mauvaise, notamment pour les meilleurs joueurs », a-t-il expliqué, en écho aux déclarations d’Alexander Zverev la veille, qui a lui clairement annoncé qu’il ne la jouera pas. « Parce qu’en novembre, je ne veux plus jamais jouer au tennis, avait déclaré Zverev. Organiser un tournoi de dix jours à la fin du mois de novembre, c’est dingue. À la fin de l’année, nous sommes tous épuisés. Je pense que tous les autres joueurs de haut niveau vous diront la même chose. » « Entre les deux, je donnerai ma priorité à la World Team Cup car c’est une compétition estampillée ATP », a encore assuré Djokovic.

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué