X

Économie

Bank Audi réfute des rumeurs l'associant à des opérations de blanchiment d’argent terroriste

Démenti
OLJ
18/07/2018

Bank Audi a publié un communiqué hier pour réfuter des rumeurs de blanchiment d’argent de groupes terroristes. « Bank Audi est la cible d’une campagne propageant, sur les réseaux sociaux, des rumeurs fabriquées, médiocres, mensongères et entièrement fallacieuses. La banque dénonce ces rumeurs fausses et nuisibles, qui sont complètement infondées et futiles, et qui constituent des actes criminels passibles de sanctions légales », écrit la banque. « Bank Audi n’a nullement besoin de réaffirmer son engagement à se plier à toutes les règles applicables en matière de conformité, de transparence, de lutte contre le blanchiment d’argent et contre les crimes financiers, au Liban et à l’étranger, ce qui lui a permis de maintenir d’excellentes relations avec les banques correspondantes et les autorités réglementaires compétentes locales et internationales », ajoute-t-elle.

Bank Audi précise que des « poursuites judiciaires nécessaires sont actuellement en cours contre les auteurs, participants et collaborateurs à la circulation de ces rumeurs (…) et plus particulièrement en République d’Irak où se trouve l’adresse IP de l’auteur de l’acte criminel ».

La banque ne précise pas la nature exacte de ces « actes », mais la publication du communiqué intervient alors qu’un article du quotidien al-Akhbar de 2015 intitulé « Audi-Turquie et financement de Daech » est repris par plusieurs sites obscurs, dont une page Facebook nommée « Asrar Bank Audi »  (secrets de Bank Audi en arabe), selon un timing surprenant.


Pour mémoire

Salamé et Geagea à Jubeir : Pas de blanchiment d'argent du Hezbollah via les banques libanaises

Blanchiment d'argent : les lois respectent les standards internationaux, affirme Berry

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

C,EST LE SCENARIO QUE TOUTES LES BANQUES LIBANAISES DOIVENT ATTENDRE DE CEUX QUI VEULENT FAIRE FLECHIR LE PAYS POUR LUI IMPOSER LEURS OPTIONS !

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Liban et les spéculations sur l’avenir des relations syro-iraniennes

Un peu plus de Médéa AZOURI

« Nous sommes heureux et honorés de vous recevoir »

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué