X

À La Une

Déchets : la députée Yacoubian dévoile un nouveau scandale

Liban

L'unique députée de la société civile repère et bloque trois camions déversant des déchets non triés dans la décharge de Bourj Hammoud.

OLJ
20/06/2018

La députée Paula Yacoubian a repéré mardi soir trois camions qui déversaient des déchets non triés dans la décharge de Bourj Hammoud, en violation de l'accord entre le gouvernement et la société chargée de trier les déchets, a rapporté mercredi l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). 

L'unique députée représentant la société civile au parlement s'est rendue dans la décharge en soirée afin de vérifier des informations selon lesquelles la société Khoury déversait quotidiennement des déchets non triés entre 19 heures et 4h du matin. Elle était accompagnée de policiers de la municipalité de Bourj Hammoud et de membres des services de renseignements de l'armée. Le groupe a réussi à bloquer les camions, après avoir demandé aux conducteurs de révéler le contenu de leur chargement, confirmant ainsi les soupçons de Mme Yacoubian. 

L'entreprise de Dany Khoury avait remporté l'appel d'offres lancé par le Conseil du développement et de la reconstruction pour construire une digue maritime, traiter la montagne de déchets et mettre en place une décharge sanitaire côtière temporaire à Bourj Hammoud.

"Je vais désormais aller voir les responsables concernés avec des images et des vidéos, en espérant qu'un jour je serai en mesure de prouver l'implication des politiciens qui sont payés pour fermer les yeux sur toutes les violations qui sont commises", a promis Mme Yacoubian qui a été élue le 6 mai après s'être présentée aux législatives sur la liste de la société civile Koullouna Watani. Elle a souligné que la résolution de la "catastrophe environnementale" du pays commence par l'arrêt du déversement de déchets dans la mer et l'amélioration des conditions stipulées dans le contrat entre le gouvernement libanais et la société Khoury. 

"La société Khoury n'est pas responsable des opérations de tri et de traitement des déchets qui sont transportés vers la décharge de Bourj Hammoud, car le conseil du développement et de la reconstruction a chargé un autre prestataire de le faire", a répondu mercredi la compagnie à Mme Yacoubian, par le biais du bureau de son avocat, Me Marc Habka. "La député Paula Yacoubian aurait intérêt à lancer ses accusations contre les responsables concernés et à ne pas insister à impliquer la société Khoury dans cette affaire", poursuit la compagnie.

Le CDR a pour sa part précisé qu'il appliquait le plan approuvé par le gouvernement le 17 mars 2017 en vertu duquel sont prévus, entre autres, la collecte, le déblayage et le transport des déchets des rues vers les sites de tri dans le secteur de la Quarantaine et de Amroussié. Le CDR a également rappelé les autres missions prévues par le plan gouvernemental.

Il y a une semaine, la société Khoury avait déjà répondu aux multiples déclarations de Mme Yacoubian par le biais du bureau de son avocat, la menaçant "d’une action en justice pour diffamation" et démentant "jeter les déchets à la mer". Répondant aux déclarations de la députée selon lesquelles les déchets sont jetés tels quels dans la mer, la société a indiqué que les nouveaux déchets, d’un volume de 1 400 tonnes par jour, parviennent à la décharge dans des ballots, et sont enfouis dans des cellules "comportant trois couches isolantes", soulignant que "le lixiviat (liquide se dégageant des déchets) est acheminé à travers des canalisations vers des stations d’épuration".



À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

gaby sioufi

un NOUVEAU SCANDALE DITES VOUS ???
LAISSEZ MOI RIRE !
scandale qui date depuis la creation de SUKLEEN..... qqs 25 ans pas plus !

Wlek Sanferlou

Excellent et enfin d'une part ça dénonce la corruption d'une manière directe et honnête et d'autre part ça démontre aux jeunes que le changement est possible grâce à l'engagement!

Bravo Mme Yacoubian et au revoir aux nouvelles élections.

Algebrix

Bravo à madame Yacoubian, elle a mis en évidence un scandale à la toute première rencontre de notre parlement. On n’a pas fini d’entendre parler d’elle !!!

Par contre, c’est tellement décevant que la société civile qui avait d’excellents candidats pour les élections en fasse élire seulement une députée.

Les gens, en général, ont préféré voter pour le statuquo. On a même élu un jeune dont l’arrière-grand-père était député...

Eleni Caridopoulou

Il faut trier et construire des incinérateurs et tout ira bien et avec la poudre qui sort on peut faire de l'électricité, c'est ce qu'on fait en Europe

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA JUSTICE DOIT SE MOUVOIR ! HONTE ET CRIME CE QUI SE PASSE...

Soeur Yvette

Bravo Mme Bravo...on peut esperer une reforme a tous les niveaux ????le Liban merite des personnes honnettes ????

Antoine Sabbagha

Bravo pour la députée Yacoubian qui ose faire ce que les hommes n'osent pas .

Sarkis Serge Tateossian

Une fois encore on est sidéré voir très remonté, à la lecture de ces article qui nous rapportent l'extraordinaire culot de certains libanais,(sociétés, politiciens ou autres "zaim" ) qui continuent à s'engraisser dans l'illégalité totale au détriment de la santé des libanais et des plus pauvres.

Cette corruption (car s'en est une), atteint et empoisonnent directement la vie de l'ensemble des libanais de toutes confessions et couches sociales....

La superficie de notre patrie est minime, le climat est chaud, et toute pollution à Bourj-Hammoud, place des martyrs ou à Jounieh...ou à Tripoli ... Frappera le pays entier, qu'il soit en montagne, en plaine ou le littoral.

Une question s'impose : y a-t-il encore des sociétés qui évoluent au Liban, sans corruption ? Dans le respects des règles civiques et citoyennes ?

Y a-t-il encore des vrais patriotes dans notre beau pays ?

Ceux qui empoisonnent l'air, le sol et les nappes phréatiques (sans oublier la mer) libanais, en toute impunité pour le moment, pensent-ils un seul instant, qu'ils empoisonnent leur propre famille d'abord ?

Bravo à Mme Yacoubian pour son courage, je suis certains qu'il y a des milliers d'hommes et de femmes libanais qui partagent son indignation.
Vive le Liban intègre, digne et fier.

RE-MARK-ABLE

Femme courageuse au pays de l' indiscipline.

George Khoury

pourquoi une seule depute de la societe civile?????????

parceque le Libanais ne sait pas que le changement est dans ses mains.

RDV 2022 pour un grand changement

gaby sioufi

dans l'espoir de voir la justice s'en saisir ,
en faire plus qu'ouvrir une enquete.

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Hassan Nasrallah : 2 – Michel Aoun : 0

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué