Nos Lecteurs ont la Parole

Le ramadan, le Fitr et moi...

Carole Georges CHELHOT
OLJ
14/06/2018

Bien que je sois chrétienne de père en fils, que j’ai vécu et grandi dans une famille chrétienne, que j’ai été éduquée dans un milieu conservateur chrétien, élevée dans des écoles catholiques, je vis et évolue dans un milieu où mes amis sont musulmans.
Mes amis croient en l’unicité de Dieu, la prophétie de Mohammad et la vie éternelle. Ils prient cinq fois par jour et durant le mois sacré du ramadan ils observent le jeûne, de l’aube au coucher du soleil. Ils offrent l’aumône aux plus démunis. Moi, je crois en Dieu le Père, en Jésus-Christ, en l’Esprit saint et à la résurrection des morts. J’obéis aux commandements de l’Église.
Je n’ai pas la prétention de modifier les croyances de mes amis ni leurs pratiques. Je les respecte dans leur foi. Je partage leurs pensées, je comprends leurs convictions, je les accepte dans leur différence.
Je me mets à leur table durant le mois sacré de ramadan. Avec eux, je reconnais que Dieu est unique, qu’Il est grand, que Mohammad est un prophète. J’ai la certitude qu’avec eux, pour faire plaisir à Dieu notre Père, je peux offrir l’aumône aux plus démunis. J’ai la modestie de penser qu’avec eux, je peux aussi implorer et prier Dieu cinq fois par jour.
Alors, avec Fatmeh, Ali, Mohammad, Ahmad, Omar, Samar, Nour, Zaynab, Tarek, Walid, Mariam et Khaled pour célébrer l’Eid, ensemble, c’est ainsi que nous avons prié :
Nous te saluons Dieu le Père en ce jour du Fitr. Nous te faisons offrande de notre jeûne. Accompagne-nous par ta sainte présence pour que nous recevions, tous les jours, à notre table, ceux qui sont dans la solitude, ceux qui sont abandonnés, ceux qui ont tout perdu, ceux qui n’ont plus rien. Sois notre force : aide-nous à réconforter ceux qui souffrent, à partager avec les pauvres et les démunis, à assister ceux qui sont dans la peine et à soutenir ceux qui sont dans la maladie. Nourris-nous, en cette fête, de ton amour immense et abreuve-nous de Ta lumière de l’espérance.
Nous regrettons profondément de T’avoir offensé, par tous les crimes que nous avons commis en Ton Saint Nom. Nous implorons Ton pardon. Nous Te prions de jeter un regard de bonté sur notre terre mutilée, nous Te supplions d’avoir pitié de nous car nous baignons dans la peur et la souffrance, séparés, déchirés par tant de haine et de rancœur. Nous sommes isolés, meurtris, étouffés dans la violence. Nous sommes désunis, écrasés, ensevelis par le doute et le désarroi. Viens à notre secours, Dieu notre Père, rassemble-nous, absous nos faiblesses, embaume nos douleurs, apaise nos peurs. Ramène-nous à Toi. Accorde-nous l’espoir et la paix.
Guide-nous, Père de nous tous, pour suppléer notre haine par l’amour, notre doute par la foi, notre égoïsme par le dévouement, notre orgueil par la tolérance, nos craintes par la quiétude, pour qu’ensemble, nous évoluons dans un monde fait à Ton image, Toi notre Créateur.
Nous appelons Ta tendresse divine, pour que Tu nous accompagnes tout au long de notre vie : soutiens nos pensées et nos actions, nos volontés et nos aspirations, purifie nos âmes afin que nous nous rapprochions de Toi à chaque moment de notre vie.
Accompagne-nous, Dieu notre Père, pour que l’on se retrouve auprès de Toi, dans les jardins d’Éden, où on y demeurera éternellement unis par Toi, avec Toi et en Toi.
Bonne fête du Fitr.


À la une

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Wlek Sanferlou

Aussi meilleures souhaits pour célébrer avec Fatmeh, Ali, Mohammad, Ahmad, Omar, Samar, Nour, Zaynab, Tarek, Walid, Mariam et Khaled la fête de Pâques avec la célébration de la résurrection du Christ après sa mort!

HUSNY JOSEPH

L'article de Mlle Chelhot est remarquable .Bravo.

michel raphael

CHERE MME CE QUE VOUS DITES EST TROP BEAU POUR ETRE VRAI.

POUVEZ VOUS SVP ME REPONDRE A 2 QUESTIONS...

1-AVEZ QUESTIONE VOS ANCESTRES SUR LA RAISON DE LEUR

DEPARTDE LA LEUR TERRE ET DE LEUR BIEN EN SYRIE LES

ANNEE 50 60 DU SIECLE DERNIER???

2-COMBIEN DE FOIS DANS VOTRE VIE AVEZ VOUS ENTENDU LES

PRECHES DU VENDREDI D'UNE DES PLUS HAUTE AUTORITE DE

L'ISLAM LE CHEIHK KARADAWI ???

QUAND A MOI JE ME SUIS POSE MA VIE ENTIERE LA QUESTION

SUIVANTE

POURQOUI?????

L'ISLAM OPPRESSE LA MINORITE QUAND IL EST MAJORITAIRE.

L'ISLAM REFUSE LA LOI DE LA MAJORTE QUAND IL EST

MINORITAIRE

ET,S'ENTRETUE QUAND IL SE TROUVE ETRE A 100% DE LA

POLPULATION???

UNE REPONSE POURAIT ECLAIREE MA LANTERNE SVP....

L'ANTITHESE LA PLUS FLAGRANTE EST:::

CHEZ NOS FRERES MUSULMANS ILS DOIVENT MOURIR POUR LUI

""YA ATEL TA MA'ATOUL FI SABIL ELLAH""

ALORS QUE CHEZ NOS FRERES CHRETIENS IL EST MORT POUR

NOUS

MME DE PAMPADOUR AURAIT PU AVOIR UN VIE TRES PLAISANTE

AVEC TOUTES LES PRINCESSES DES MILLE ET UNE NUITS ....

Irene Said

Merci Madame Carole,
c'est très beau et nous fait du bien de lire cette magnifique prière...
Irène Saïd

Zaarour Beatriz

Quelle belle prière! Que le Père Toupuissant et Misericordieux vous exauce et vous bénisse! C'est un texte très émouvant! Félicitations et merci Mme. Càrole G. Chelhot!

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Goaaaaaaaaal !

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les polémiques, entre manœuvres internes et souhaits régionaux

Les matchs d’aujourd’hui

  • Suède
    Corée du Sud

    18/06

    15h00 (GMT+3)

  • Belgique
    Panama

    18/06

    18h00 (GMT+3)

  • Tunisie
    Angleterre

    18/06

    21h00 (GMT+3)

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué