X

Sport

Nadal dans son pré carré !

Tennis / Roland-Garros

Le n° 1 mondial décroche une « undecima » record ; délivrance pour Halep : enfin un titre de grand chelem.

11/06/2018 | 00h00

Face à Dominic Thiem, Rafael Nadal a décroché hier son 11e sacre à Roland-Garros, la fameuse undecima. Le n° 1 mondial a maîtrisé (6-4, 6-3, 6-2) un Thiem (n° 8 mondial) encore trop tendre, mais toutefois accrocheur – il a sauvé trois balles de match dans le 3e et dernier set, forçant même Nadal au tie-break dans le dernier jeu de la manche. Une alerte en début de ce 3e set, à 2-1, à l’avant-bras gauche, qu’il s’est ensuite fait masser à plusieurs reprises, s’est toutefois avérée sans conséquence pour Nadal. Ce 11e titre à la porte d’Auteuil – record absolu –, en 14 participations, permet à Nadal (32 ans) de revenir à trois longueurs du record de trophées (20) en grand chelem de Roger Federer. Aujourd’hui, au classement ATP, il conservera sa place de n° 1 mondial.
Chez les dames, après trois finales perdues, Simona Halep s’est enfin offert son premier titre du grand chelem, samedi, grâce à un renversement de situation face à Sloane Stephens (3-6, 6-4, 6-1). La n° 1 mondiale a dû attendre son 32e tournoi majeur, essuyer deux échecs en finale à Paris (2014, 2017) et un autre en Australie, en janvier dernier, pour atteindre son objectif.
Assurée de conserver le trône de la WTA avant l’épilogue à la Porte d’Auteuil, la stratège avait une pression en moins. Mais face à la championne de l’US Open 2017, Halep n’était pas en position de favorite. Et malgré les chaleureux « Simona, Simona » venus des tribunes, ce match a été tout sauf une partie de plaisir pour elle, qui avait vécu sa plus grande désillusion l’an dernier sur ce même court Philippe-Chatrier face à l’inattendue Jelena Ostapenko. Cette fois-ci, le scénario s’est inversé : menée d’un set (6-3) et 2-0 dans la 2e manche, elle a su surmonter son stress et la constance de son adversaire pour gagner la finale. En remportant son « tournoi préféré », Halep a donc enfin gravi son Everest !
Dans le tournoi double, Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert se sont offert le titre messieurs en battant samedi (6-2, 7-6 (7/4)) Mate Pavić et Oliver Marach, respectivement n° 1 et n° 2 mondiaux. Tandis que chez les dames, ce sont Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova qui ont été sacrées, hier, en dominant la paire Eri Hozumi et Makoto Ninomiya (6-3, 6-3). Enfin, en double mixte, Chan Yung-jan et Ivan Dodig ont vaincu la paire Mate Pavić et Gabriela Dabrowski (6-1, 6-7 (5/7), 10-8) pour empocher le titre.

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : un nœud, trois phases et beaucoup de complications...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué