X

Sport

Nadal dans son pré carré !

Tennis / Roland-Garros

Le n° 1 mondial décroche une « undecima » record ; délivrance pour Halep : enfin un titre de grand chelem.

11/06/2018 | 00h00

Face à Dominic Thiem, Rafael Nadal a décroché hier son 11e sacre à Roland-Garros, la fameuse undecima. Le n° 1 mondial a maîtrisé (6-4, 6-3, 6-2) un Thiem (n° 8 mondial) encore trop tendre, mais toutefois accrocheur – il a sauvé trois balles de match dans le 3e et dernier set, forçant même Nadal au tie-break dans le dernier jeu de la manche. Une alerte en début de ce 3e set, à 2-1, à l’avant-bras gauche, qu’il s’est ensuite fait masser à plusieurs reprises, s’est toutefois avérée sans conséquence pour Nadal. Ce 11e titre à la porte d’Auteuil – record absolu –, en 14 participations, permet à Nadal (32 ans) de revenir à trois longueurs du record de trophées (20) en grand chelem de Roger Federer. Aujourd’hui, au classement ATP, il conservera sa place de n° 1 mondial.
Chez les dames, après trois finales perdues, Simona Halep s’est enfin offert son premier titre du grand chelem, samedi, grâce à un renversement de situation face à Sloane Stephens (3-6, 6-4, 6-1). La n° 1 mondiale a dû attendre son 32e tournoi majeur, essuyer deux échecs en finale à Paris (2014, 2017) et un autre en Australie, en janvier dernier, pour atteindre son objectif.
Assurée de conserver le trône de la WTA avant l’épilogue à la Porte d’Auteuil, la stratège avait une pression en moins. Mais face à la championne de l’US Open 2017, Halep n’était pas en position de favorite. Et malgré les chaleureux « Simona, Simona » venus des tribunes, ce match a été tout sauf une partie de plaisir pour elle, qui avait vécu sa plus grande désillusion l’an dernier sur ce même court Philippe-Chatrier face à l’inattendue Jelena Ostapenko. Cette fois-ci, le scénario s’est inversé : menée d’un set (6-3) et 2-0 dans la 2e manche, elle a su surmonter son stress et la constance de son adversaire pour gagner la finale. En remportant son « tournoi préféré », Halep a donc enfin gravi son Everest !
Dans le tournoi double, Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert se sont offert le titre messieurs en battant samedi (6-2, 7-6 (7/4)) Mate Pavić et Oliver Marach, respectivement n° 1 et n° 2 mondiaux. Tandis que chez les dames, ce sont Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova qui ont été sacrées, hier, en dominant la paire Eri Hozumi et Makoto Ninomiya (6-3, 6-3). Enfin, en double mixte, Chan Yung-jan et Ivan Dodig ont vaincu la paire Mate Pavić et Gabriela Dabrowski (6-1, 6-7 (5/7), 10-8) pour empocher le titre.

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Cana, 23 ans après, le souvenir et les leçons

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.