X

Sport

Dbayeh Country Club domine le concours de saut d’obstacles de Zeghrine

Équitation
T. H. | OLJ
30/05/2018 | 00h00

Les jeunes cavaliers et cavalières du Dbayeh Country Club ont raflé quatre des cinq titres mis en jeu lors du concours de saut d’obstacles organisé le week-end dernier par le club équestre de Zeghrine sur son manège dans la région du Metn.
Joe Abboud, Yasmina Bocti par deux fois, et Sarah Zeidane se sont classés respectivement premiers dans les séries B, C, D, et E, ne laissant que les places d’honneur à leurs concurrents directs, alors que seul le Club de Zeghrine, grâce à son cavalier Christopher Rahbani sur Tip Top, a sauvé l’honneur des autres clubs participants en remportant le titre dans la catégorie N.
Quatre-vingt-quatre cavaliers et cavalières appartenant aux principaux clubs hippiques homologués avaient pris part à ce concours qui était placé sous la supervision de la Fédération équestre libanaise.

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Commentaire de Anthony SAMRANI

Apprendre à vivre sans les Américains

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants