À La Une

Mort d'un membre du Hezbollah à Haret Saïda : deux versions contradictoires

Liban
S.N. | OLJ
24/04/2018

Un membre du Hezbollah, Bilal Hasan Abdo, a été tué mardi dans une explosion à Haret Saïda (bastion du Hezbollah dans la ville du Liban-Sud). Les raisons de l’explosion font l’objet de deux versions différentes, recueillies par L’Orient-Le Jour. Leur point commun est qu'il s'agirait d'une explosion accidentelle et non d'un attentat, comme l'ont rapporté dans la matinée certains médias.

Selon « les premiers résultats de l’enquête », transmis par une source politique de Saïda, la victime remaniait à son domicile une roquette destinée à munir un lance-roquettes individuel. « Il n’est pas sûr si la victime transportait la roquette ou travaillait dessus lorsque celle-ci a explosé », selon la source. L’un des murs de son domicile se serait effondré à la suite de la déflagration, toujours selon cette source, ce qui contredit la seconde version, celle de l’électrocution devant le domicile de la victime, comme l'ont affirmé des habitants de Haret Saïda même. D'après leurs témoignages, transmis à L’OLJ par deux sources, la victime était montée sur un poteau électrique, situé devant son domicile, pour manier le boîtier d’alimentation, lorsque celui-ci a explosé atteignant Bilal en pleine figure.

Dans ce quartier connu pour être le carré sécuritaire du Hezbollah à Saida, les collecteurs de factures d’électricité sont souvent empêchés de travailler. Les branchements sauvages au réseau de distribution y sont légion, provoquant des surcharges sur les fils électriques. C’est le haut-voltage qui expliquerait l’intensité de l’explosion, selon les habitants.

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA SECONDE VERSION N,EST PAS CONVAINCANTE !

Bery tus

et c'est ceux la que les aounistes appellent pour representer l'etat ...

bravo walla bravo quand il sera trop tard ne venaient pas demander de l'aide messieurs du CPL

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.