X

À La Une

Quand Assad envoie secrètement ses enfants en vacances en Crimée

Dans la presse

Le président syrien a assuré à des parlementaires russes qu'il a reçus dimanche à Damas que ce voyage a permis à ses enfants "de mieux comprendre la Russie", rapporte l'hebdomadaire français Le Point.

OLJ
18/04/2018

Le président syrien, Bachar el-Assad, dont le pays est en guerre civile depuis 2011, a envoyé l'été dernier ses trois enfants en vacances en Crimée, territoire ukrainien annexé en 2014 par la Russie. C'est ce qu'a rapporté, en début de semaine l'agence Reuters, citant l'agence russe Ria Novosti.

"Hafez (16 ans), Zein (14 ans) et Karim (13 ans) ont séjourné à Artek, un ancien camp de pionniers de l'époque soviétique qui a récemment été rénové pour 120 millions de dollars afin d'accueillir des enfants de 8 à 17 ans de toutes les nationalités", écrit pour sa part hier le Point. Les enfants du président syrien, accusé par l'Occident (Etats-Unis en tête) d'avoir mené une nouvelle attaque chimique le 7 avril contre Douma en banlieue de Damas, ont passé plusieurs semaines en Crimée. "En plus de jeunes Russes ou venant d'ex-républiques de l'URSS, Artek accueille aussi des adolescents français, britanniques ou américains (les pays qui ont bombardé la Syrie ce week-end) désireux de pratiquer la langue russe et de vivre « une expérience forte », comme le vante la plaquette officielle", explique le Point.


"Mieux comprendre la Russie"

Pour justifier le choix de cette destination, Bachar el-Assad a assuré à des parlementaires russes qu'il recevait dimanche à Damas, que ce voyage a permis à ses enfants "de mieux comprendre la Russie", son allié qui lui a permis à partir de septembre 2015 de reprendre la main sur le terrain militaire, grâce au soutien militaire de Moscou.

Le voyage des enfants Assad avait été jusque-là tenu secret. C'est le député russe Dmitry Sablin qui a divulgué l'information à l'agence russe RIA, rapporte Reuters. L'ambassadeur de Syrie en Russie, Riad Haddad, avait affirmé l'an dernier que les enfants Assad ont commencé à apprendre le russe, a ajouté Reuters, en citant des médias russes.


Lire l'intégralité de l'article de Reuters ici


Lire aussi

Bachar et Asma el-Assad : un couple régnant sur l’enfer

Asma el-Assad affirme avoir rejeté des "offres" de quitter la Syrie

Quand l'Onu octroie des contrats humanitaires à des proches d'Assad

Le "beau pays" de Asma el-Assad

À quoi pense Asma el-Assad ?

La "Rose du désert" montre ses épines

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Wlek Sanferlou

Pour mieux comprendre la Russie il aurait dû envoyé Hafez et famille en Sibérie...

AIGLEPERçANT

C'est tout ce qui reste à dire pour discréditer le héros syrien Bashar ?????????

Purée ça vole hyper bas dans les colonnes.

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants