X

Économie

Dans le vert en 2017, CMA CGM affiche un chiffre d’affaires en hausse de 32 %

Résultats
P. H. B. | OLJ
17/03/2018

Le groupe français CMA CGM, fondé par le Franco-Libanais Jacques Saadé et numéro trois mondial du transport maritime par conteneurs, a publié hier un bénéfice net de 701 millions de dollars pour 2017, un retour dans le vert après un exercice 2016 marqué par une perte de 452 millions de dollars. Le groupe enregistre également un chiffre d’affaires de plus de 21 milliards de dollars – une première dans son histoire –, en hausse de 32 %. Un record pour le transporteur qui s’explique en partie par l’intégration du singapourien Neptune Orient Lines (NOL), dont la marque commerciale, APL, a été acquise en juin 2016.

« Chantiers stratégiques »
Autre performance notable : la marge opérationnelle récurrente du groupe est passée de 0,2 % à 7,5 % en un an. Un résultat que le groupe explique « par la maîtrise des coûts unitaires, en faible hausse de 1,6 %, malgré la forte progression du prix du fuel (+42 % par rapport à 2016) ». Parmi les autres résultats, le groupe affiche également une hausse de 21,1 % des volumes transportés, à 18,95 millions de conteneurs (équivalent vingt pieds ou EVP), notamment grâce au succès de l’offre de service Ocean Alliance, entre autres facteurs. Lancée le 1er avril 2017 et conclue avec Cosco, Evergreen et OOCL, cette alliance couvre « 40 services maritimes sur les axes Est-Ouest ».
« Le groupe a enregistré une excellente performance en 2017, démontrant une nouvelle fois la pertinence de sa stratégie et sa rigueur opérationnelle », s’est réjoui son PDG, Rodolphe Saadé, à l’issue de la réunion du conseil d’administration du groupe au cours de laquelle les comptes annuels ont été approuvés. « Trimestre après trimestre, CMA CGM démontre sa capacité à superformer son secteur », a-t-il ajouté, indiquant que le groupe avait lancé de nombreux chantiers stratégiques, notamment en matière de digitalisation de l’industrie. CMA CGM rappelle entre autres que Standard & Poor’s et Moody’s ont toutes deux rehaussé leurs évaluations respectives du transporteur en 2017. CMA CGM a connu de nombreux changements en 2017, avec notamment la prise de fonctions de Rodolphe Saadé à la tête du groupe, succédant à son père, Jacques. Au niveau des acquisitions, le groupe a notamment acheté Mercosul Line, spécialiste brésilien de la logistique, et renforcé sa position dans les îles du Pacifique. Le groupe a en outre pris livraison de certains navires – deux en 2017 en plus de l’Antoine de Saint-Exupéry, porte-conteneurs de 20 600 conteneurs en janvier – et passé commande de neuf autres. Enfin au Liban, CMA CGM a notamment renforcé son offre de services dans le port de Beyrouth et inauguré son premier dépôt logistique à Taanayel (Békaa). Le groupe a également finalisé une prise de participation de 20 % dans le capital de Gulftainer, l’opérateur du terminal-conteneurs du port de Tripoli, le deuxième plus important du pays, où il assure une escale hebdomadaire.

P. H. B.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué