Liban

Sabaa : des candidats dans douze circonscriptions

OLJ
12/03/2018

Sabaa a annoncé hier son programme électoral et dévoilé l’identité de ses candidats dans les différentes circonscriptions au cours d’une cérémonie organisée au Forum de Beyrouth.
Ribal Zouein, responsable des élections, a annoncé que le parti compte désormais « des machines électorales professionnelles dans plus de onze circonscriptions ».
Le programme électoral du parti s’aligne sur les objectifs du développement durable 2030 des Nations unies, comme l’a annoncé le parti. Il est axé sur la santé pour tous, notamment les couches sociales démunies, et vise à créer des opportunités de travail, améliorer le système pédagogique de manière à ce qu’il soit axé sur l’élève, améliorer et moderniser les infrastructures, investir dans l’eau, améliorer internet et les télécommunications. Sabaa promet aussi d’œuvrer, entre autres, pour que les logements soient accessibles pour tous, protéger l’environnement, améliorer le tourisme et lutter contre la corruption.
Les candidats se sont par la suite succédé à la tribune, avec les membres de leurs familles, et ont présenté leurs parcours et les causes pour lesquelles ils lutteront.
La liste des candidats de Sabaa se présente comme suit :
– Metn : Victoria el-Khoury Zouein (maronite) ; Georges Naïm Rahbani (grec-orthodoxe).
– Tripoli : Malek Moulaoui (sunnite) ; Denniyé : Dani Osman (sunnite).
– Akkar : Amale Harfouche (sunnite).
– Zghorta : Antoine Yammine (maronite) ; Bécharré : Maurice Koura (maronite), Edmond Tok (maronite) ; Koura : Bassam Ghantous (grec-orthodoxe), Fadwa Fayez Nassif (grecque-orthodoxe).
– Jbeil : Rania Bassil (maronite) ; Kesrouan : Dori Daou (maronite).
– Chouf : Ghada Eid (maronite); Aley : Khodr Halabi (druze).
– Baabda : Marie-Claude Hélou (maronite).
– Zahlé : Ghassan Maalouf (grec-catholique), Houd el-Taaïmy (sunnite), Hanna Faouzi Habib (maronite).
– Baalbeck-Hermel : Youssef Melhem Fakhri (maronite).
– Nabatiyé : Jamil Ballout (chiite) ; Bint Jbeil : Rima Ali Hmayed (chiite).
– Beyrouth I : Paulette (Paula) Yaacoubian (arménienne-orthodoxe).
– Beyrouth II : Rabih Choueiri (protestant), Fatmé Mechref Hamasni (sunnite).

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

IL EST VRAI QUE TOUS CES PRETENDUS INDEPENDANTISTES VOLERONT DES VOIX DES SOUVERAINISTES ET POINT DES VENDUS AUX ETRANGERS ET AFFAIBLIRONT LES RANGS ET LA FORCE DES PREMIERS ! DOMMAGE !

Bery tus

YAlla faite exploser les rangs dit souverainiste ... pour que les moumana3iste puissent vraiment faire ce qúils veulent au parlement

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

DU NOUVEAU SANG ? ENCORE FAUT-IL QUE DES MOUTONS SE REVOLTENT, QUITTENT LEURS CHEPTELS RESPECTIFS ET S,ELOIGNENT DES ETABLES DE LEURS PANURGES HERITIERS OU DESIGNÉS ! ON L,ESPÈRE !!!

George Khoury

je vote pour eux, ou bien pour Ashraf Rifi si il presente des candidats dans ma region. Tout les autres sont des bons a rien

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Tempête dans la région, crise gouvernementale au Liban

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué