X

Liban

Un Conseil des ministres calme... en dépit des dossiers « chauds »

Gouvernement

Le cabinet avalise un crédit de près de 2 milliards de LL visant à financer les législatives dans les pays de la diaspora.

Y.A.A. | OLJ
08/03/2018

Comme prévu, le Conseil des ministres a consacré une grande partie de sa séance tenue hier au palais de Baabda à la question du plan de production de l’électricité élaboré par le ministre de l’Énergie et de l’Eau, César Abi Khalil (voir par ailleurs). Mais il reste que les dossiers de l’actualité étaient au centre des débats, notamment les législatives prévues en mai prochain. Les ministres ont également planché sur l’affaire Hobeiche-Itani. 

Une source ministérielle indique dans ce cadre à L’Orient-Le Jour qu’à la lumière des discussions, le Conseil supérieur de la défense devrait se réunir demain à Baabda sous la présidence de Michel Aoun, qui a insisté sur l’importance « de respecter les lois et règlements en vigueur en ce qui concerne les enquêtes que mènent les autorités compétentes ». Il a également appelé à « ne pas anticiper les jugements du pouvoir judiciaire, dans la mesure où le fait de mettre en doute l’action des appareils de sécurité et de les calomnier porte atteinte au prestige de l’État et de ses institutions ». 

S’exprimant au début de la séance, le président de la République s’est félicité de l’effectif des femmes qui se sont portées candidates au scrutin législatif de mai prochain (111 personnes), exprimant le souhait de voir le plus grand nombre d’entre elles remporter la bataille électorale. Il a également assuré que les législatives se tiendront en temps voulu, d’autant que les principaux préparatifs ont été achevés. 

M. Aoun a en outre exposé les résultats de ses récents déplacements en Irak et en Arménie, jugeant positives ces deux visites sur le double plan politique et économique. « Le soutien au Liban était évident, et la collaboration dans tous les secteurs économiques est possible », a-t-il noté, précisant que des facilités seront proposées aux hommes d’affaires libanais désirant contribuer à la reconstruction de l’Irak. 

Puis le Premier ministre Saad Hariri a pris la parole. Il a profité de son intervention pour se féliciter de sa visite en Arabie saoudite, qu’il a qualifiée de « très positive ». M. Hariri a indiqué que les discussions ont principalement porté sur l’importance de préserver la stabilité du Liban et de se conformer à la politique de distanciation, que le royaume wahhabite « perçoit comme un choix à même de contribuer à la stabilité du pays », pour reprendre ses propres termes. 

Le chef du gouvernement a par ailleurs fait savoir que le cabinet a finalisé le plan que le Liban portera à la conférence CEDRE, prévue à Paris le 6 avril prochain. « Ce plan a été discuté avec tous les protagonistes et prévoit une série de projets qui exigent des crédits bonifiés et des fonds que nous devons obtenir », a noté M. Hariri. 

Pour ce qui est des décisions, le Conseil des ministres a notamment approuvé un crédit de 1 899 600 000 livres libanaises pour financer les élections dans le monde. Il a également avalisé les indemnités dues aux membres de la commission de contrôle des élections, avant d’approuver la transmission des données des télécommunications aux services de sécurité pour une durée supplémentaire de quatre mois, une mesure contestée par le Hezbollah. De même, le cabinet a avalisé un décret présenté par le chef de la diplomatie, Gebran Bassil, prévoyant le renouvellement des passeports des émigrés. Ces derniers ont également le droit d’obtenir un nouveau passeport pour la somme symbolique de mille livres libanaises pour pouvoir voter aux législatives. 


La querelle Hamadé-CPL

L’atmosphère calme de la séance a été rompue par un échange qui a opposé le ministre de l’Éducation, Marwan Hamadé, à ses collègues des Affaires étrangères, Gebran Bassil, et de la Justice, Salim Jreissati (CPL). M. Hamadé plaidait pour cadrer 207 professeurs du cycle secondaire. Ces derniers ont d’ailleurs observé hier un sit-in à Baabda (à l’heure où leurs collègues du secteur privé menaçaient de grève ouverte s’ils ne perçoivent pas les majorations de salaires conformément à la grille des salaires). 

 Les ministres aounistes se sont opposés à la demande de M. Hamadé en arguant du déséquilibre confessionnel en faveur des musulmans (196 contre 11 chrétiens). Contacté par L’OLJ, Marwan Hamadé a noté que comme les fonctionnaires concernés appartiennent à la quatrième catégorie, l’équilibre confessionnel n’est pas requis. « Certains voudraient torpiller l’accord de Taëf », a-t-il déploré. 

C’est dans ce même cadre que s’inscrit aussi une querelle entre Gebran Bassil et le ministre de l’Agriculture, Ghazi Zeaïter, autour de la désignation des gardes forestiers qui ont passé les épreuves de désignation depuis plus d’un an. M. Zeaïter a déclaré à l’issue de la séance que « l’attitude de M. Bassil est illégale et va à l’encontre de la Constitution », dénonçant « un comportement vindicatif à l’encontre des gardes forestiers ». 


Lire aussi
Le Liban a des engagements à tenir avant CEDRE

Budget 2018 : vers une réduction des dépenses de mille milliards de livres

Les querelles ministérielles risquent d’affecter négativement les conférences internationales

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

gaby sioufi

ces messieurs si calmes , etaient ils deja prepares au papier de aoun-re: electricite etc,,,,,
et donc doucement gentiment accepte je ne sais quel PLAN ?
si oui, ce serait en contrepartie de quoi?

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarllet Haddad

Le commandant en chef de l’armée et l’agenda politique

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants