Dernières Infos

L'agence qui chapeaute les lycées français de l'étranger visée par une plainte

AFP
12/02/2018

L'agence publique qui chapeaute les lycées français à l'étranger est visée par une plainte pour des infractions financières, déposée début février à Paris par un ancien parent d'élèves, a-t-on appris lundi de sources concordantes. 

Pierre Ciric, avocat au barreau de New York et parent de trois enfants scolarisés au lycée français de la ville entre 1999 et 2016, a déposé plainte contre l'Agence pour l'Enseignement Français à l'étranger (AEFE) le 8 février, a-t-il indiqué dans un communiqué. Le dépôt de cette plainte, à la section financière du parquet de Paris, a été confirmé à l'AFP par une source judiciaire.

Selon le communiqué de M. Ciric, la plainte relève des infractions suivantes: "faux et usage de faux en écriture publique commis par une personne dépositaire de l'autorité publique, atteinte à la liberté d'accès et à l'égalité des candidats dans les marchés publics et concussion".

Accusant l'AEFE d'accabler financièrement les familles d'élèves et d'opérer des "ponctions financières sur les trésoreries de certains établissements", le plaignant dénonce "un mode de financement vicié à de nombreux égards, et mis en lumière par le référé de la cour des comptes publié en octobre 2017", écrit-il dans son communiqué, en réclamant un "débat public" autour du financement de cette agence.

Placée sous la tutelle du ministère des Affaires étrangères, l'AEFE gère un réseau de 492 établissements dans 137 pays, soit 350.000 élèves à 40% français. Sa gestion a été plusieurs fois épinglée par la Cour des Comptes, dont le référé en octobre dernier réclamait notamment au ministère "la mise en place d'outils de gestion indispensables" notant que cette dernière devait "sans conteste être améliorée". Fin novembre, les enseignants des lycées français de l'étranger s'étaient largement mobilisés contre une coupe budgétaire de 33 millions d'euros annoncée par le gouvernement. Selon la Cour des comptes, l'AEFE dispose d'un budget de plus d'un milliard d'euros, dont environ 474 millions de crédits publics.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants