X

Économie

Ogero lance son nouveau logo et annonce ses projets pour 2018

Télécoms
P. H. B. | OLJ
07/02/2018

Le directeur général d’Ogero, Imad Kreidieh, a dévoilé hier sa nouvelle identité visuelle lors d’une cérémonie organisée au Grand Sérail et en présence du Premier ministre, Saad Hariri, et du ministre des Télécoms, Jamal Jarrah. L’ancien logo, sur lequel le nom de l’organisme public chargé de gérer le secteur des Télécoms au Liban était incrusté sur un triangle vert, est désormais remplacé par un nouveau, plus épuré, et ponctué par un petit cercle de couleur.
Ogero a confié la conception de cette nouvelle identité visuelle à l’agence libanaise de marketing numérique et de communication Com Fu, présente également dans plusieurs pays d’Afrique. « Com Fu était en compétition avec deux autres sociétés, lors d’un appel d’offres lancé il y a près d’un an », a indiqué à L’Orient-Le Jour le service de presse d’Ogero, sans plus de détails. Déjà affichés sur son site – modernisé pour l’occasion –, les nouveaux visuels doivent être déployés sur l’ensemble des éléments d’identification de l’organisme public. « La difficulté a été de construire une nouvelle image qui marque une rupture avec le passé d’Ogero, que les Libanais ont longtemps associé au retard du pays dans le domaine du développement d’internet », a résumé de son côté Julien Hakim, directeur de création de Com Fu.
Dans son discours, M. Kreidieh a également décliné les nouvelles « valeurs » de l’organisme public, avec la volonté affichée de mettre en place une véritable culture d’entreprise au sein de l’organisme public. « C’est un nouveau départ », a-t-il déclaré, ajoutant qu’Ogero s’engageait à fournir une vitesse de connexion d’au moins 50 mégabits sur tout le territoire, contre 4 en moyenne actuellement. M. Kreidieh a également fait le point sur les différents axes de développement des infrastructures télécoms au Liban, menés conjointement par le ministère des Télécoms et Ogero. Ces derniers étudient par exemple la mise en place d’un troisième câble sous-marin numérique entre Chypre et le Liban pour parer aux éventuels dysfonctionnements des câbles existants et pour anticiper les besoins du pays, où « le trafic augmente de 8 à 10 % chaque mois ».
S’agissant du déploiement progressif de la fibre optique, M. Kreidieh a également indiqué que les plis présentés par les candidats à l’appel d’offres lancé en décembre avaient été ouverts lundi et que les résultats allaient être annoncés par le ministère des Télécoms le 13 février. Le patron d’Ogero a enfin indiqué que les opérations de maintenance de l’ensemble du réseau de téléphonie fixe seraient terminées d’ici à juin prochain, et que le projet de remplacement de l’architecture actuelle du réseau par « IP multimedia subsystem », dit IMS, était déjà à moitié achevé.
M. Kreidieh a été confirmé à son poste le 24 janvier 2017 en même temps que Bassel Ayoubi à la tête de direction du département de l’exploitation et de la maintenance au ministère, deux postes qu’a cumulés pendant des années Abdel Menhem Youssef, très critiqué pour de multiples raisons.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué