X

À La Une

Trump dément avoir acheté le silence d'une actrice porno

Etats-Unis

La transaction, entre l'avocat Michael Cohen et Stephanie Clifford a été négociée un mois avant l'élection présidentielle remportée par M. Trump, précise le Wall Street Journal.

OLJ/AFP
13/01/2018

Un avocat de Donald Trump a versé en 2016 130.000 dollars à une ex-actrice de films pornos afin qu'elle taise une relation sexuelle avec le magnat de l'immobilier en 2006, selon des informations du Wall Street Journal démenties vendredi par la Maison Blanche.

La transaction, entre l'avocat Michael Cohen et Stephanie Clifford a été négociée un mois avant l'élection présidentielle remportée par M. Trump, précise le quotidien américain spécialisé dans l'actualité économique et financière.

Mme Clifford, connue sous le nom de Stormy Daniels dans l'industrie pornographique, a relaté en privé avoir eu des rapports sexuels avec Donald Trump en juillet 2006, en marge d'un tournoi huppé de golf près du lac Tahoe, une région touristique à cheval entre la Californie et le Nevada.
A l'époque M. Trump était déjà marié avec son épouse actuelle, Melania.

Dans un communiqué, la Maison Blanche a catégoriquement démenti toute rencontre à caractère sexuel entre Donald Trump et Stormy Daniels.
"Il s'agit de vieilles infos recyclées, qui ont été publiées et démenties avec véhémence avant l'élection", a assuré un responsable de la présidence.

Lors de la course à la Maison Blanche et depuis qu'il est président, M. Trump a été accusé par plusieurs femmes de harcèlement ou d'attouchements sexuels remontant à des années, des faits qu'il a niés en bloc. Toutefois, les faits présumés rapportés par le Wall Street Journal ne comportent pas d'élément de contrainte.

La campagne présidentielle avait été marquée par la publication d'une vidéo de 2005 dans laquelle Donald Trump se vantait d'un comportement relevant du harcèlement sexuel à l'égard des femmes, avec des mots d'une grande vulgarité. Le candidat avait ensuite affirmé qu'il ne s'agissait que de banales "discussions de vestiaire".

 

Pour mémoire

Une actrice porno accuse Trump de proposition de relation sexuelle tarifée

Le roi du porno Larry Flint offre 10 millions de dollars pour destituer Trump

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

OLJ... J,AI PAS TROUVE JUSQU,A L,INSTANT UN ARTICLE DIGNE DE COMMENTAIRE !

Sarkis Serge Tateossian

Sacré Trumpette !
Il nie avoir acheter l'actrice X
Il ne dit pas s'il l'avait ...."honoré"

Ma Fi Metlo

Quand on donne des conseils aux profanes que pour se choper une nana , il fallait la " grab by the pussy " , c'est qu'on en a fait l'expérience et plus d'une fois .

Et ce conseil est donné par ce clown de président américain ...puff

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Rencontres

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.