Rechercher
Rechercher

À La Une - Sécurité

Nouvelles plaques d'immatriculation pour les véhicules au Liban

"Nous sommes entrés dans une phase où il ne peut y avoir de falsification", s'est félicité le ministre de l'Intérieur, Nohad Machnouk.

Le ministre libanais de l'Intérieur, Nouhad Machnouk (devant les micros), annonçant la mise en place de nouvelles plaques d’immatriculation lors d'une conférence de presse à Beyrouth, le 21 décembre 2017. Photo Dalati et Nohra

Le ministre libanais de l'Intérieur, Nohad Machnouk, a annoncé jeudi la mise en place de nouvelles plaques d'immatriculation pour tous les véhicules au Liban, affirmant que ces plaques sont mieux sécurisées que les anciennes.

Lors d'une conférence de presse en compagnie du président de la commission parlementaire des Travaux publics, des Transports et de l'Eau, Mohammad Kabbani, ainsi que plusieurs autres députés, M. Machnouk s'est félicité de ces nouvelles plaques, affirmant qu'elle rendent toute falsification "extrêmement difficile" à effectuer.

 

"Cette opération est l'une des garanties de sécurité au Liban", a expliqué le ministre de l'Intérieur. "Ces nouvelles plaques renforcent la sécurité, et nous sommes entrés dans une phase où il ne peut plus y avoir de falsification. La situation sécuritaire est sous contrôle, mais il est de notre devoir d'adopter des mesures supplémentaires qui rassurent les citoyens", a-t-il ajouté.

Ces nouvelles plaques seront immédiatement disponibles dans les points de vente agréés par le ministère de l'Intérieur. Celles pour les taxis et autres transports en commun seront distribuées dès aujourd'hui. Celles pour les véhicules privés le seront demain. Les députés libanais recevront, eux, leurs plaques minéralogiques dès aujourd'hui.

M. Machnouk a également expliqué qu'une étiquette autocollante contenant toutes les informations du véhicule, notamment celles concernant son propriétaire, sera dorénavant apposée sur le pare-brise des voitures ayant effectué le contrôle mécanique annuel.

Interrogé par un journaliste sur le coût et la pertinence de ces nouvelles plaques, le ministre de l'Intérieur a affirmé que chaque plaque coûte 15.000 LL. "Ce montant ne constituera pas un fardeau pour le citoyen qui est soucieux de sa sécurité", s'est défendu le ministre.

Les nouvelles plaques ne contiendront plus les chiffres indiens (appelés au Liban chiffres arabes) mais uniquement les chiffres arabes (en usage partout dans le monde).

Nohad Machnouk a enfin fait savoir que son ministère planchait sur la mise en place de contraventions électroniques, pour remplacer celles rédigées sur papier. Un agrandissement du nombre de centres d'inspection des véhicules est également étudié par le ministère, a-t-il fait savoir.


Le ministre libanais de l'Intérieur, Nohad Machnouk, a annoncé jeudi la mise en place de nouvelles plaques d'immatriculation pour tous les véhicules au Liban, affirmant que ces plaques sont mieux sécurisées que les anciennes.
Lors d'une conférence de presse en compagnie du président de la commission parlementaire des Travaux publics, des Transports et de l'Eau, Mohammad Kabbani, ainsi...

commentaires (11)

LES EXAGERATIONS SONT RISIBLES !

L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION

18 h 45, le 22 décembre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (11)

  • LES EXAGERATIONS SONT RISIBLES !

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION

    18 h 45, le 22 décembre 2017

  • je suis -presque - desole pr mr machnouk - si peu de credibilite ces derniers jours. Bref, s'agit il de 15000LL pr plaque, donc 30 000 pr les 2 ? quid des frais de procedures a payer a l'administration elle mem ? quid des bakchiche pr service rendu avec lenteur qd meme ? NB. certains medias ont parle de $. 30-- ( $$ pas LL ) ne tenant pas compte des bakchiche . ALORS C QUOI LE MONTANT REEL / FINAL ?

    Gaby SIOUFI

    13 h 53, le 22 décembre 2017

  • Il ne s'agit pas de "sécuriser" les plaques, mais de faire appliquer la loi quand il y a fraude!!!!! Et le Libanais trouvera toujours moyen de détourner la loi!!!!! €ça me rappelle "quelqu'un" et ses extincteurs pour moteurs en flammes....

    Abdallah Shirine

    10 h 48, le 22 décembre 2017

  • L'exclusivité de distribuer ces plaques appartient à quelle famille?

    GENE JAIME

    05 h 35, le 22 décembre 2017

  • Encore des tonnes de métaux à recycler et ces plaques d'immatriculation finiront comme les anciennes à être falsifiées.

    Antoine Sabbagha

    20 h 24, le 21 décembre 2017

  • Erratum avec mes excuses 200 tonnes de métaux à recycler

    Sarkis Serge Tateossian

    18 h 36, le 21 décembre 2017

  • A raison d'un million de véhicules dans le pays (chiffre approximatif) cela engendrera un marché de 40 millions de dollars ...environs. Si ce marche est équitablement reparti, il fera travailler quelques milliers de personnes durant quelques semaines .... Avant de stagner pour répondre a la demande habituelle, (véhicules neufs et changements de propriétaire). Visiblement les nouvelles plaques sont déjà prêtes au montage. Monsieur le ministre, n'oubliez pas de recycler les 1 million de jeux de plaques ....(les anciennes) Cela fait 200 milles tonnes de métaux ....à recycler!

    Sarkis Serge Tateossian

    18 h 21, le 21 décembre 2017

  • « Les nouvelles plaques ne contiendront plus les chiffres en langue arabe. » Les nouvelles plaques portent des chiffres en langue arabe. Les chiffres utilisés sur les plaques qui seront remplacées sont des chiffres hindous. Cf la réponse de Monsieur le ministre. Je me réserve cependant et compte sur l'ingénuité de nos compatriotes pour faire de belles copies. Les plaques actuelles avaient aussi été bien introduites...

    Evariste

    17 h 54, le 21 décembre 2017

  • Une affaire en OR... Bravo... Et merci surtout de se soucier du citoyen... et surtout de stipuler en son nom: "Ce montant ne constituera pas un fardeau pour le citoyen qui est soucieux de sa sécurité". On voit bien que ca vous touche énormément. Pathétique....

    Nadine Naccache

    13 h 18, le 21 décembre 2017

  • NOUVEAU SUBTERFUGE POUR VIDER LES POCHES DES LIBANAIS !

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION

    13 h 12, le 21 décembre 2017

  • La voie est ouverte a un méga business . Sahtennnnnn. ...

    FRIK-A-FRAK

    12 h 43, le 21 décembre 2017

Retour en haut