X

Liban

L’hydrodiplomatie, un outil au service de la paix au Proche-Orient

Colloque
OLJ
14/12/2017

Un colloque sur « l'hydrodiplomatie et le changement climatique pour la paix au Proche-Orient » s'est tenu à Paris le 11 décembre, au Sénat français, à l'initiative du sénateur Olivier Cadic et de Fadi Comair, président d'honneur du Réseau méditerranéen des organismes de bassin (Remob) et du Med Durable, initiateur du concept de l'hydrodiplomatie. Il s'agit du troisième colloque consécutif consacré à cette thématique.
Cet outil au service de la paix était au cœur de la réunion qu'a accueillie le Sénat en présence de plusieurs ministres et personnalités du monde arabe et de la France, et ce à la veille du sommet sur le climat qui s'est tenu cette semaine à Paris. Parmi les personnalités qui ont participé à cette édition, on compte le ministre égyptien des Ressources hydrauliques Mohammad Abdel Ati, son homologue irakien Hassan el-Janabi et l'ancien ministre soudanais des Ressources hydrauliques Seifeddine Hamad Abdallah, ainsi que plusieurs experts et académiciens.
Le Nil était au cœur des débats de ce colloque. Les intervenants ont abordé les défis climatiques et la nécessité d'appliquer le concept d'hydrodiplomatie dans la résolution des crises.
M. Comair a souligné l'importance d'une telle réflexion sur les enjeux géopolitiques, environnementaux et sécuritaires qui touchent les pays riverains en question, afin de maintenir un climat de paix à travers le concept de l'hydrodiplomatie et l'application des recommandations de l'Accord de Paris (sur la lutte contre le changement climatique, adopté en 2015) ainsi que le Pacte de Paris (sur l'eau et l'adaptation au changement climatique dans les bassins des fleuves, également décidé en 2015).
À partir de l'expérience acquise sur d'autres bassins dans le monde et en se référant aux recommandations des deux précédents colloques sur l'Oronte et le Jourdain, cette rencontre a eu pour objectif de proposer la mise en place d'une « feuille de route » des politiques d'adaptation (au changement climatique), de sécurisation et de gestion des ressources pour le bassin du Nil.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les dessous de la parenthèse Mohammad Safadi

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

UKAid veut augmenter ses aides aux PME libanaises

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants