X

Liban

Aoun : La crise due à l’affaire Hariri est terminée

Le chef de l’État a clôturé sa visite à Rome
OLJ
02/12/2017

Le président de la République, Michel Aoun, qui se trouvait cette semaine en visite officielle à Rome, est rentré hier à Beyrouth, après une série de rencontres avec les responsables italiens. Il a été reçu jeudi par le président Sergio Mattarella, qui l'a assuré du soutien de l'Italie au Liban, notamment au niveau militaire. M. Mattarella a indiqué que l'Italie poursuivra sa contribution à la Force intérimaire des Nations unies pour le Liban (Finul) et compte organiser une conférence de soutien de l'armée libanaise.
« Nous continuerons à soutenir le Liban dans tous les domaines, notamment le domaine militaire. Nous avons décidé d'augmenter notre contribution aux sessions d'entraînement des militaires libanais. L'Italie compte organiser une conférence de soutien à l'armée libanaise dans le cadre d'une série de rencontres qui seront mises en place avant la fin de l'année et lors de l'année prochaine », a dit M. Mattarella. « L'Italie continuera à participer à la Finul pour contribuer à renforcer la stabilité dans le sud du Liban et faire respecter les résolutions de l'ONU, notamment la 1701 », a-t-il ajouté.
M. Aoun était accompagné du ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, de l'ambassadrice du Liban à Rome, Mira Daher, de ses conseillers, l'ancien ministre Élias Bou Saab, Mireille Aoun Hachem, Jean Aziz, Boulos Matar et Roula Nassar, ainsi que du directeur de la communication de la présidence, Rafic Chelala.
À l'issue de leur réunion, MM. Aoun et Mattarella ont convenu de la « nécessité de tenir le Liban à l'écart des conflits du Moyen-Orient ». Ils ont émis l'espoir d'arriver à une « solution politique rapide pour la crise syrienne ». « Le Liban joue un rôle essentiel au Moyen-Orient, il est un exemple à suivre et il peut compter sur le soutien direct de l'Italie à travers le Groupe de soutien international pour le Liban (composé également des États-Unis, de la France, du Royaume-Uni, de la Russie, de la Chine, de l'Allemagne, de l'ONU, de l'Union européenne et de la Ligue arabe) », a souligné M. Mattarella.

« L'armée a la capacité de préserver la stabilité »
M. Aoun a également rencontré le Premier ministre italien Paolo Gentiloni, qui lui a confirmé que son pays travaillait à mettre en place une conférence de soutien à l'armée. « Nous souhaitons rester dans la Finul tout en insistant sur l'importance de la présence de l'armée libanaise dans la région (du Sud-Liban). L'Italie considère que l'armée a la capacité de préserver la stabilité », a dit M. Gentiloni.
Le président de la République a en outre ouvert jeudi la conférence « Med 2017 – Dialogues méditerranéens » organisée par le ministère italien des Affaires étrangères. Commentant la situation au Liban, M. Aoun a estimé que « la crise due à l'annonce de la démission du Premier ministre, Saad Hariri, est terminée ». « Le Liban est une société multiple par nature, elle réunit des chrétiens et des musulmans de toutes confessions. Ils peuvent être entraînés quelquefois dans des divisions, mais celles-ci ne dépassent plus le domaine politique », a-t-il souligné
Le chef de l'État s'est également exprimé jeudi devant un groupe de la diaspora libanaise en Italie lors d'une réception organisée par l'ambassade du Liban à Rome. « Le Liban traverse une crise qui aurait pu être très dangereuse (...) Nous devons traiter les choses calmement, quelles que soient les difficultés. Le pays ne sera désormais plus confronté à beaucoup de problèmes. Et tout le monde saura qu'il y a un État souverain et libre », a-t-il dit.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Bery tus

MR LE PRESIDENT JE NE PENSE PAS QUE TOUT SOIT TERMINER OU REGLER BIEN AU CONTRAIRE ... PAR LES DECLARATIONS FAITES A DROITE A GAUCHE ..VOUS MEME SAVEZ QU'AVEC L'ARABIE SAOUDITE C'EST FINIS !!

de plus dans le cas ou l'arabie vient a renvoyer les libanais travaillant sur son sol ... la VOUS ALLEZ AVOIR LA PLUS GRAVE CRISE ECONOMIQUE QUE LE LIBAN AIT JAMAIS CONNU .. CAR CELA PEUT ARRIVER ET PLUS VITE QUE VOUS NE LE PENSEZ ... SAVEZ CE QUE VEUT DIRE "EMIRATIZATION" !?! LE GCC SE PREPARE A CETTE EVENTUALITE DEPUIS DEJA 2010 ET A DEJA DES DOCTEUR, DES ECONOMISTES, DES INGENIEURS DANS PRESQUE TOUTES LES GRANDES UNIVERSITES AU MONDE .. RIEN QU'EN AMERIQUE DU NORD IL Y A PRESQUE QLQ MILLIERS DE SAOUDIENS VENUE ACQUERIR UNE EXPERTISE ET ILS SONT VRAIMENT BIEN FORMER ET SE DEMARQUE MEME

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ON A TOUT LE DROIT DE CROIRE APRES LES DECLARATIONS ROHANI/PASDARANS ET MAINTENANT CELLES DE JUBEIR QU,ELLE COMMENCE... ESPERONS LE CONTRAIRE !

Henrik Yowakim

Et tout le monde saura qu'il y a un État souverain et libre

ETAT LIBRE ET SOUVERAIN A L'OMBRE DE LA STABILISATRICE OCCUPATION DE LA BOTTE IRANO/BAASSYRIENNE ?????

Henrik Yowakim

L'Italie considère que l'armée a la capacité de préserver la stabilité », a dit M. Gentiloni

LANGUE DE BOIS ET LANGAGE DE PERROQUETS :STABILITÉ PAR CI STABILITÉ PAR LA ET MEME STABILITE CHEZ GENTILONI ?????

Henrik Yowakim

« Le Liban joue un rôle essentiel au Moyen+Orient,
il est un exemple à suivre

EXEMPLE A SUIVRE DE QUOI EXEMPLE DE QUI EXEMPLE DES GUERRES CIVILES A RÉPÉTITION DEVENUES SPORT NATIONAL ?????

EXEMPLE D'ASSASSINATS POLITIQUES DE PRÉSIDENTS ET D'OPPOSANTS A LA CHAINE ET EN SÉRIE ?????

EXEMPLE DE CETTE CASTE DE SAIGNEURS DE LA GUERRE DEVENUS LES MAÎTRES ET POSSESSEURS ANSOLUS DU PAYS ?????

EXEMPLE DE CETTE MILICE TERRORISTE QUI AU NOM DE DIEU IMPOSE SES DIABLERIES TOTALITAIRES AU PAYS ?????

ELLE EST BIEN BONNE VOTRE GENTILLE BLAGUE SUR L'EXEMPLARITÉ DU LIBAN AU MOYEN ORIENT

ET SI ON EXPORTEZ CHEZ VOUS EN ITALIE CE MODÈLE TANT OVATIONNÉ ,CITÉ ET CHERI ?????

Dernières infos

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué