Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Violences faites aux femmes : le palais de Baabda illuminé en orange

La violence à l'égard de la femme "détruit la famille, base de la société", affirme Aoun.

Le palais présidentiel de Baabda illuminé en orange à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, le 25 novembre 2017. Photo Ani

Le président libanais, Michel Aoun, a célébré samedi la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

A cette occasion, le palais présidentiel de Baabda a été illuminé en fin d'après-midi en orange, couleur utilisée à l'occasion de cette campagne internationale.

Plus tôt dans la journée, le chef de l’État avait participé à un événement organisé à l'une des entrées du palais présidentiel au cours duquel un mémorial en l'honneur des femmes victimes de violence a été dévoilé.

Prononçant un discours pour l'occasion, M. Aoun a estimé que "la violence détruit la famille, base de la société". "La violence à l'égard d'une mère crée nombre d'obstacles au développement des familles qui souffriraient alors de plusieurs complexes", a ajouté le président, déplorant le nombre élevé de femmes tombées victimes de violence au Liban. Il a dans ce contexte réitéré sa volonté d'établir l'égalité hommes-femmes dans la loi libanaise, "premier dossier auquel j'ai réfléchi au lendemain de mon élection à la magistrature suprême".

Et de poursuivre : "Agresser une femme est une forme de barbarie dont l'homme n'a pu encore se débarrasser. Que les hommes qui passent près de cette statue s'excusent auprès des femmes agressées". Le chef de l’État a appelé à une prise de conscience chez les hommes mais aussi chez les femmes attaquées afin qu'ils fassent plus d'efforts pour combattre cette mentalité.


Le président libanais, Michel Aoun, a célébré samedi la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.
A cette occasion, le palais présidentiel de Baabda a été illuminé en fin d'après-midi en orange, couleur utilisée à l'occasion de cette campagne internationale.
Plus tôt dans la journée, le chef de l’État avait participé à un événement...

commentaires (2)

BELLES PAROLES POUR LES FEMMES AGRESSEES... ET QU,EN EST-IL DE LA DEMOCRATIE NON SEULEMENT AGRESSEE MAIS VIOLEE TOUS LES JOURS PAR UNE MILICE A L,APPARTENANCE NON NATIONALE ? QUE FAITES-VOUS D,AUTRE QUE COUVRIR SES ACTES ?

SPECIALE RUBRIQUE+NO CENSURE=REABONNEMENT+SOUTIEN.

08 h 09, le 26 novembre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • BELLES PAROLES POUR LES FEMMES AGRESSEES... ET QU,EN EST-IL DE LA DEMOCRATIE NON SEULEMENT AGRESSEE MAIS VIOLEE TOUS LES JOURS PAR UNE MILICE A L,APPARTENANCE NON NATIONALE ? QUE FAITES-VOUS D,AUTRE QUE COUVRIR SES ACTES ?

    SPECIALE RUBRIQUE+NO CENSURE=REABONNEMENT+SOUTIEN.

    08 h 09, le 26 novembre 2017

  • Prononçant un discours pour l'occasion, M. Aoun a estimé que "la violence détruit la famille, base de la société". "La violence à l'égard d'une mère crée nombre d'obstacles au développement des familles qui souffrent alors de plusieurs complexes", a ajouté le président, APRÈS LE TITRE DU PÈRE DE TOUS LES LIBANAIS ,LE DIPLÔME DU PSYCHANALYSTE DE TOUTES LES MÈRES DU PAYS ?????

    Henrik Yowakim

    18 h 42, le 25 novembre 2017

Retour en haut