Sport

Goffin offre un point à la Belgique, Tsonga égalise pour la France...

Tennis – Coupe Davis / Finale
OLJ
25/11/2017 | 00h00

David Goffin a apporté hier, à Villeneuve-d'Ascq près de Lille, en finale de la Coupe Davis face à la France, le premier point à la Belgique grâce à une démonstration devant Lucas Pouille, balayé en trois sets (7-5, 6-3, 6-1).
Le plus jeune de la troupe française, 23 ans et 18e mondial, avait la lourde charge de défier en ouverture le n° 1 belge (7e mondial) et récent finaliste du Masters. Il pouvait s'enorgueillir d'un bilan parfait jusqu'ici face au talent wallon, avec trois victoires en autant de matchs l'an passé. Mais Goffin a changé de dimension cette saison. Sur la lancée de sa belle semaine londonienne, marquée par des coups d'éclat contre le n° 1 mondial Rafael Nadal et son dauphin Roger Federer, Goffin a joué juste en ne laissant que des miettes à Pouille, impuissant devant son public. Pouille a pourtant pris des risques et a tenu la dragée haute à son adversaire pendant 9 jeux durant la 1re manche, avant de baisser de régime. Ses fautes, nombreuses, l'ont empêché de passer devant dans les grands virages du match.
Le n° 2 français a accumulé sept erreurs, dont cinq d'affilée dans les deux derniers jeux du premier acte et a alors subi la furia de Goffin. Impérial en retour de service, le Wallon de 26 ans a accéléré pour filer vers le gain de la 2e manche. « Il faudra que je joue vite, que j'arrive à le faire bouger pour qu'il n'ait pas le temps de lâcher de grosses frappes », avait-il prévenu la veille de la rencontre. Aidé par un service efficace (12 aces), il a appliqué son plan de jeu au pied de la lettre et a maintenu Pouille sous l'eau dans la 3e et dernière manche.
Dans le second simple de la journée, Jo-Wilfried Tsonga (15e mondial) a égalisé pour la France en balayant Steve Darcis (76e mondial) en trois sets (6-3, 6-2, 6-1). Le n° 1 français, sérieux et appliqué, n'a pas tremblé pour se défaire facilement du n° 2 belge. Grâce à cette nette victoire, la France, qui rêve de soulever enfin un 10e trophée qui lui échappe depuis 2001 malgré trois finales (2002, 2010, 2014), se relance avant le double d'aujourd'hui, où elle devra assumer son statut de favori.
Pour sa première confrontation sur le circuit avec Darcis, qu'il connaît depuis son adolescence, Tsonga a connu une mise en route timide, notamment au service. S'il a obtenu ses deux premières balles de break dès le 4e jeu, il a dû attendre la fin du set pour enfin s'offrir un break, à sa quatrième tentative, et ainsi mener 5-3. Le Français a ensuite remporté difficilement sa mise en jeu pour s'adjuger le 1er set. Dès le début du deuxième acte, Tsonga a fait parler sa puissance, repoussant Darcis loin derrière la ligne de fond de court, et a creusé l'écart rapidement en réalisant deux breaks d'entrée pour mener 4-0. Il a également retrouvé son service : son pourcentage de premières balles réussies est ainsi passé de 44 à 71 % et cela lui a permis de ne plus être inquiété par le Darcis, qui a donc concédé le 2e set. Et la démonstration de Tsonga s'est poursuivie dans la 3e manche.
Aujourd'hui, le double s'annonce donc crucial. Il doit opposer Richard Gasquet et Pierre-Hugues Herbert au tandem belge composé de Ruben Bemelmans et Joris de Loore. Mais il est possible que le capitaine français Yannick Noah et son homologue belge Johan Van Herck procèdent à des changements.
Source : AFP

Lire aussi à la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

L’édito de Émilie SUEUR

La double peine des Syriennes

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.