X

Campus

Marc Fakhoury, étudiant et « chercheur étoile »

DISTINCTION

Le jeune doctorant en neuroscience à l'université de Montréal vient de recevoir le prix décerné par le fonds de recherche du Québec.

Carole AWIT | OLJ
11/11/2017

Enfant, Marc Fakhoury manifeste un intérêt très vif pour les sciences et technologies et, curieux de découvrir le monde, il passe de longues heures à lire inlassablement des revues scientifiques avec une préférence pour Science & Vie. Adolescent, il a soif d'acquérir de nouvelles connaissances dans divers domaines scientifiques, et c'est au collège qu'il se passionne particulièrement pour la biologie et les sciences médicales. Après avoir décroché son bac au Liban, le jeune homme, détenteur du passeport canadien, décide naturellement de poursuivre ses études supérieures au Canada, ce pays qui « regorge d'établissements universitaires reconnus mondialement et qui ouvrent de vastes possibilités de carrière ».

Installé à Montréal, il va obtenir un baccalauréat en biochimie puis une maîtrise en génie biomédicale de la prestigieuse université McGill. « Ce baccalauréat en biochimie m'a permis de comprendre les fonctions biologiques et les maladies d'un point de vue cellulaire et moléculaire, et ma maîtrise en génie biomédicale m'a fourni les outils technologiques nécessaires pour étudier ces fonctions. J'ai ensuite voulu utiliser tout ce bagage scientifique pour étudier un organe du corps humain qui me tient à cœur, le cerveau », explique le jeune homme qui a voulu aller plus loin dans ses recherches.

 

Morphine et récompense
Soucieux de poursuivre des études qui lui permettront de mieux traiter certaines maladies psychiatriques, Marc Fakhoury décide d'entreprendre un doctorat en neuroscience à l'université de Montréal afin de mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent les comportements reliés à l'addiction mais aussi la dépression. « Ma thèse porte sur la caractérisation des centres neuronaux du circuit de la récompense. Mes recherches visent à caractériser le rôle de deux régions cérébrales, l'habénula et l'aire tegmentale ventrale, dans la modulation du phénomène de récompense. Une des questions que je pose est comment certaines drogues psychotropes, telles que la morphine, agissent sur ces structures cérébrales pour influencer les comportements dirigés vers l'obtention d'une récompense », explique le jeune doctorant.

La détermination du jeune homme et son application dans son travail de recherche lui permettent de se démarquer des autres doctorants. Son article The habenula in psychiatric disorders : More than three decades of translational investigation, publié dans la revue scientifique canadienne Neuroscience and Biobehavioral Reviews, lui permet de remporter, en juillet 2017, le prix étudiant-chercheur étoile. Il s'agit d'une récompense décernée par le fonds de recherche du Québec, attribuée chaque mois à un étudiant de niveau universitaire pour l'excellence d'une production scientifique rendue publique. En plus d'un chèque de mille dollars canadiens, Marc Fakhoury a pu recevoir son prix le 1er novembre au cours d'une cérémonie qui s'est tenue à l'hôtel du Parlement du Québec, en présence de la vice-Première ministre du Québec, Dominique Anglade, et du scientifique Rémi Quirion. « Cette distinction représente le fruit de mes efforts et de mon engagement scientifique. Elle me donnera certes plus de responsabilités et de défis, et me permettra d'élargir mes perspectives de carrière en recherche », se réjouit le doctorant qui soumettra sa thèse en avril 2018.

Ensuite, il envisage de quitter Montréal pour effectuer un postdoctorat aux États-Unis. « Plus tard, j'aimerais devenir un professeur chercheur, c'est-à-dire diriger mon propre laboratoire de recherche et enseigner à l'université. »

Marc Fakhoury encourage enfin les jeunes Libanais qui ont l'envie et l'opportunité de partir étudier à l'étranger de saisir cette chance, parce que « cette expérience vous permettra d'être ouverts d'esprit, de vous familiariser avec de nouvelles cultures et de gagner en maturité et en autonomie ».

Pour lire l'article de Marc Fakhoury qui lui a permis de remporter le prix : https://drive.google.com/file/d/0B8_cYSqcde_KWThWNVZKMnp3WmM/view.

 

Lire aussi

USJ verte, un grand pas vers une culture écocitoyenne dans les universités

La NDU renouvelle son engagement en faveur de l'environnement et du développement durable

À la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Au-delà du ton violent, Nasrallah et Hariri maintiennent entrouverte la porte des négociations...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué