X

Économie

Au Liban, les syndicats se mobilisent pour les employés de TSC

Licenciements
P.H.B. | OLJ
14/10/2017

L'Union nationale des syndicats des travailleurs (Fenasol) a condamné, hier, « les procédures de licenciements arbitraires » visant les employés au Liban de l'enseigne koweïtienne de supermarchés The Sultan Center (TSC), dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion à son siège consacrée à ce dossier.
Un appel auquel a fait écho le président de la Confédération générale des travailleurs du Liban (CGTL), Béchara Asmar. Contacté par L'Orient-Le Jour, ce dernier a notamment évoqué le sort d'environ 300 employés « menacés de licenciement » et qui ne sont plus payés depuis septembre, suite aux difficultés financières de l'enseigne « proche de la faillite ». Selon M. Asmar, TSC aurait été visé par des plaintes pour impayés tandis qu'une partie de ses biens aurait été saisie par ses créanciers.
TSC fait face depuis plusieurs mois à d'importantes difficultés financières qui l'ont obligé à fermer la quasi-totalité de ses points de vente au Liban. « Seul son supermarché situé dans le centre-ville de Beyrouth est encore ouvert, mais il n'achalande plus ses rayons », a indiqué M. Asmar. Selon lui, le dossier est entre les mains du ministère du Travail suite à des plaintes déposées par les employés.
Selon le code du travail, l'employeur ou le salarié doivent informer l'autre partie de leur intention de résilier le contrat un mois à l'avance si le salarié est au service de l'employeur depuis une période n'excédant pas trois ans ; deux mois à l'avance si le salarié a de trois à six ans de service ; trois mois à l'avance si le salarié a de six à douze ans de service ; et quatre mois si le salarié a douze années de service ou plus. Contactés à plusieurs reprises ces dernières semaines, la direction de TSC à Hazmieh – dont les locaux semblent déserts – n'a pas donné suite aux sollicitations de L'Orient-Le Jour.

P.H.B.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!