Liban

Mises en garde contre les dissensions internes

Dans les coulisses de la diplomatie
27/09/2017

Les divergences de plus en plus évidentes entre les parties qui forment le gouvernement n'ont pas échappé aux diplomates occidentaux à Beyrouth, qui mettent en garde contre une éventuelle escalade aux conséquences imprévisibles. L'un de ces diplomates, qui a préféré rester anonyme, s'attarde tout particulièrement sur la polémique qui a éclaté entre le Courant patriotique libre et le courant du Futur autour de l'entretien entre le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil (également président du CPL), et son homologue syrien, Walid Moallem, en marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York.
Le ministre de l'Intérieur Nouhad Machnouk, du bloc du Premier ministre Saad Hariri, s'est montré particulièrement virulent à l'encontre de cet entretien, le considérant comme dirigé contre M. Hariri qui avait, précédemment, interdit aux ministres de participer à une foire à Damas. M. Bassil l'a accusé, en retour, de ne pas souhaiter le retour des déplacés syriens chez eux.
Cet ambassadeur a espéré que cet échange acerbe de critiques s'arrêtera là, s'inquiétant de l'éventuelle aggravation de cette polémique au retour de Gebran Bassil à Beyrouth. Surtout dans un contexte où les grèves battent leur plein, en raison de l'incertitude autour du financement de l'échelle des salaires du secteur public, et du risque d'un report de l'augmentation des salaires de la fonction publique, par manque de ressources. D'autant plus que la tension est également palpable au sein du Conseil des ministres.
Le diplomate a appelé à une réconciliation rapide entre les deux parties, afin de ne pas freiner les efforts du président de la République Michel Aoun et du Premier ministre Saad Hariri, en vue de calmer les esprits et d'entamer la mise en place du plan de retour des déplacés. Il a estimé que l'absence d'esprit d'équipe et les initiatives purement personnelles compliqueraient ce dossier au lieu de contribuer à une solution pratique.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Rencontres

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.