X

Économie

Salamé parmi les 8 meilleurs gouverneurs de banques centrales du monde

Classement
K. O. | OLJ
13/09/2017

Le gouverneur de la Banque du Liban (BDL), Riad Salamé, fait partie des huit banquiers centraux – avec l'Israélienne Karnit Flug, le Marocain Abdellatif Jouahri ou encore l'Américaine Janet Yellen – à avoir obtenu un « A », soit la note la plus élevée, attribuée par le magazine américain Global Finance dans son dernier classement 2017, a rapporté hier un communiqué de la BDL. C'est la deuxième année consécutive que M. Salamé obtient la note maximale – selon le système de notation établi par le mensuel financier. Ce dernier évalue – de « A » à « F » – l'action des banquiers centraux de 83 « pays-clés » en tenant compte de plusieurs critères objectifs – politique de lutte contre l'inflation, stabilité de la monnaie, gestion des taux d'intérêt, etc. – et subjectifs. Le magazine n'a toutefois pas donné plus de précisions, dans son communiqué, sur la méthode d'évaluation utilisée. Les conclusions de Global Finance sont compilées dans un rapport annuel publié avant-hier par le mensuel américain.

 

(Pour mémoire : Taux d’intérêt : la nouvelle acrobatie de Salamé)

 

 

Stabilité monétaire
La politique de M. Salamé à la tête de la BDL repose avant tout sur le maintien de stabilité du taux de change. Cette priorité donnée à la stabilité monétaire a d'ailleurs conduit le gouverneur à entreprendre des opérations de grande ampleur pour faire notamment face à l'impact de cette politique sur ses réserves en devises, comme les fameuses opérations d'ingénierie financière officiellement menées pendant l'été 2016 par la BDL, engageant des montants de plusieurs milliards de dollars. Dans un rapport publié en octobre 2016, l'agence de notation américaine Moody's avait jugé cette manœuvre risquée, estimant notamment qu'elle avait eu pour effet d'accroître l'exposition des banques à la dette publique. Plusieurs sources bancaires ont rapporté que la BDL avait lancé des opérations similaires cet été mais portant sur des montants moins élevés, ce que la Banque centrale n'a pas confirmé.

M. Salamé a également multiplié les initiatives interventionnistes de la BDL en matière de soutien à l'économie réelle. La BDL a notamment consacré depuis 2013 plus de cinq milliards de dollars répartis sur cinq à des plans de relance annuels successifs.

Enfin, la BDL avait joué un rôle important dans l'application des sanctions américaines à l'encontre du Hezbollah votées en 2015 par le Congrès américain. Tout en soulignant l'obligation pour le secteur financier de s'y conformer, sa circulaire émise en mai 2016 soumettait néanmoins à un quitus préalable de la Commission d'enquête spéciale la fermeture par les banques des comptes suspects mais ne figurant pas nommément sur les listes américaines. Ce, afin, notamment, d'éviter que les banques locales excluent une partie de la population libanaise en tentant de réduire les risques encourus en cas de non-respect des injonctions américaines.

Ancien cadre de la banque d'investissement américaine Merril Lynch, Riad Salamé a été nommé pour la première fois à la tête de la BDL en 1993 pour 6 ans, un mandat qui a été renouvelé à quatre reprises par le Conseil des ministres, en 1999, 2005, 2011 et en mai 2017.

 

Pour mémoire

Pourquoi le nouveau mandat de Salamé rassure les marchés ?

Lire aussi à la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Wlik Sanferlou

Riad "prairies verdoyantes" Salamé "sécurité". Ismoun aala moussama. Mabrouk Mr Salamé mais surtout grand Merci.

Sarkis Serge Tateossian

Gouverner la banque du Liban, un pays en crise continuelle depuis des décennies ... Et préserver en même temps la stabilité monétaire relève, d'un exploit exceptionnel.
Une notation méritée. Félicitation Monsieur Riad Salamé

Ma Fi Metlo

Dieu fasse qu'il vive longtemps à la tête de la BDL.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

FELICITATIONS A RIAD SALAME ! IL FAIT HONNEUR AU LIBAN...

TYAN Georges

Bravo Riad Salamé.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.