Rechercher
Rechercher

À La Une - diaporama

L'adieu du Liban aux militaires "martyrs", en images

Journée de deuil et de vive émotion, ce vendredi, au Liban. Le pays a fait ses adieux aux dix militaires qui étaient détenus par les jihadistes du groupe État islamique depuis août 2014 et dont les dépouilles mortelles avaient été retrouvées il y a quelques jours dans les hauteurs de la Békaa, à la frontière syrienne. AFP / ANWAR AMRO

Journée de deuil et de vive émotion, ce vendredi, au Liban. Le pays a fait ses adieux aux dix militaires otages des jihadistes du groupe État islamique depuis août 2014 et dont les dépouilles mortelles avaient été retrouvées il y a quelques jours dans les hauteurs de la Békaa, à la frontière syrienne.

Les dix soldats tués sont : Mohammad Hussein Youssef, Ibrahim Samir Mghayt, Hussein Mahmoud Ammar, Khaled Mokbel Hassan, Seïf Zebiane, Ali al-Hajj Hassan, Ali Zayd al-Masri, Moustapha Wehbé, Abbas Medlej et Yehia Khodr.

"La patrie vous salue, et nous serons toujours fiers de vous et de vos sacrifices. Soldats héroïques, vous êtes allés sur le front sans attendre". C'est en ces termes que le commandant en chef de l'armée, le général Joseph Aoun, a salué ses soldats nommés "martyrs tombés sur le champ d'honneur" par le chef de l'État.

 

Les images :

 


Journée de deuil et de vive émotion, ce vendredi, au Liban. Le pays a fait ses adieux aux dix militaires otages des jihadistes du groupe État islamique depuis août 2014 et dont les dépouilles mortelles avaient été retrouvées il y a quelques jours dans les hauteurs de la Békaa, à la frontière syrienne.
Les dix soldats tués sont : Mohammad Hussein Youssef, Ibrahim Samir Mghayt,...

commentaires (1)

A mon tour et à mon humble échelle, je m'incline devant tous les soldats tombés au Champ d'Honneur de la patrie reconnaissante. La plus noble des morts, c'est de mourir pour la défense de sa patrie, cette mère-patrie de nos parents, nos grands-parents et nos ancêtres. Toute la gloire à tous les héros de notre chère armée libanaise et ce, depuis les Chasseurs libanais du colonel Fouad Chéhab jusqu'à l'armée moderne du général Joseph Aoun.

Honneur et Patrie

16 h 01, le 08 septembre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • A mon tour et à mon humble échelle, je m'incline devant tous les soldats tombés au Champ d'Honneur de la patrie reconnaissante. La plus noble des morts, c'est de mourir pour la défense de sa patrie, cette mère-patrie de nos parents, nos grands-parents et nos ancêtres. Toute la gloire à tous les héros de notre chère armée libanaise et ce, depuis les Chasseurs libanais du colonel Fouad Chéhab jusqu'à l'armée moderne du général Joseph Aoun.

    Honneur et Patrie

    16 h 01, le 08 septembre 2017

Retour en haut