Rechercher
Rechercher

À La Une - diaporama

Irma a "détruit 95% de Saint Martin !" : les images

L'ouragan, classé en catégorie 5 - la maximale -, a laissé une véritable décharge à ciel ouvert dans le nord des Antilles, en particulier à Saint-Martin.

L'ouragan Irma, classé en catégorie 5 - la maximale -, a laissé une véritable décharge à ciel ouvert dans le nord des Antilles, en particulier à Saint-Martin, "détruite à 95%" du côté français. Photo Reuters

Hébétés au milieu de leurs îles dévastées comme par une "bombe atomique" ou une "guerre", les habitants de Saint-Martin peinaient à se remettre du traumatisme de l'ouragan monstre Irma, qui a défiguré leur île et semé le chaos.

"Les 95% de l'île sont détruits. Il y a des cadavres de bateaux partout, il y a des maisons détruites partout, des toits déchirés partout", a déploré Daniel Gibbs, président de la collectivité de Saint-Martin, joint par Radio Caraïbes international. "C'est juste hallucinant, c'est indescriptible."

Sur l'île, les habitants ont découvert ce matin "un paysage apocalyptique", selon Maeva Myriam Ponet, journaliste à Guadeloupe 1ère citant, pêle-mêle, sur la radio France Info "des toitures arrachées, des amas de tôle partout dans les rues, des voitures renversées, des arbres déracinés". "Les routes sont impraticables, des bateaux ont coulé. Le port de Marigot (chef lieu de Saint-Martin) ressemble à un cimetière de bateaux. Pas d'électricité, toujours pas d'internet, pas d'eau, le téléphone vient tout juste d'être rétabli".
"On a l'impression d'une ville qui (a) été bombardée", avec "une maison sur deux pulvérisée", abonde un habitant de Marigot, joint par LCI. En sortant ce matin, "on avait l'impression que tout avait été soufflé par une bombe atomique (...) Tout était soufflé, éventré, on n'en croyait pas nos yeux", a raconté une autre habitante de Saint-Martin, Dany Magen-Verge, sur la télévision Franceinfo.

 

 

 

Le dernier bilan humain annoncé jeudi matin par la sécurité civile s'élève à 8 morts et 21 blessés à Saint-Martin. Mais "les chiffres vont bouger", a prévenu Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur.

A Sint Marteen, la partie hollandaise de l'île, "les dégâts sont énormes", mais il n'y a pas de mort pour l'instant, a déclaré le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte.

Irma a frôlé dans la nuit de mercredi à jeudi la côte nord du territoire américain de Porto Rico. Dans les îles Vierges britanniques, l'île privée du milliardaire Richard Branson, Necker Island, sur laquelle il est demeuré, a subi des dommages considérables, qui n'ont pas fait de victimes, a-t-il indiqué.

L'ouragan se déplace vers la République dominicaine puis Cuba et la Floride, qu'il devrait toucher en fin de semaine, selon le National hurricane center (NHC) américain.
Irma "est d'ores et déjà un ouragan historique", selon Météo-France. Il est plus puissant qu'Harvey, qui a fait 42 morts au moins et ravagé le Texas et la Louisiane.
Les Caraïbes pourraient ensuite subir deux autres ouragans: Jose puis Katia, qui "pourrait toucher l'Etat de Veracruz vendredi soir", et impacter près d'un million de personnes.


Hébétés au milieu de leurs îles dévastées comme par une "bombe atomique" ou une "guerre", les habitants de Saint-Martin peinaient à se remettre du traumatisme de l'ouragan monstre Irma, qui a défiguré leur île et semé le chaos.
"Les 95% de l'île sont détruits. Il y a des cadavres de bateaux partout, il y a des maisons détruites partout, des toits déchirés partout", a déploré...

commentaires (1)

CATASTROPHIQUE ! ON LUI A DONNE LE NOM DE NUCLEAIRE HURRICANE...

L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION

20 h 10, le 07 septembre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • CATASTROPHIQUE ! ON LUI A DONNE LE NOM DE NUCLEAIRE HURRICANE...

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION

    20 h 10, le 07 septembre 2017

Retour en haut