Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

La tension monte à Mansourieh entre habitants et forces de l'ordre...

Une manifestation des habitants de Mansourieh-Aïn Najem, au Metn, contre l'installation de lignes à haute tension a dégénéré en rixe, mardi matin, entre les protestataires et les forces de sécurité intérieure. Photo Ani

Une manifestation des habitants de Mansourieh-Aïn Najem, au Metn, contre l'installation de lignes à haute tension a dégénéré en rixe, mardi matin, entre les protestataires et les forces de sécurité intérieure. Plusieurs vidéos montrant l'accrochage entre les habitants et les forces de l'ordre ont circulé sur les réseaux sociaux.

 

 

Les habitants protestaient contre l'installation de lignes à haute tension sur des pylônes géants qui passent juste au-dessus de leurs maisons et des écoles du quartier.

Les habitants avaient, par le passé, exprimé à plusieurs reprises leur inquiétude face à l'intention des autorités d'installer ces lignes. Les habitants se fondent sur des études qui ont démontré que la proximité de lignes à haute tension est susceptible de causer des maladies du fait du champ électromagnétique. Régulièrement, les autorités arguent que ces effets néfastes sur la santé ne sont pas prouvés, mais, dans les pays de l'Union européenne, les règlements sont de plus en plus stricts, et les lignes le plus souvent enterrés.

Des lignes enterrés, c'est ce que revendiquent les habitants de ce quartier depuis des années.


Ibrahim Kanaan, député du Courant patriotique libre, a affirmé dans un communiqué publié en fin d'après-midi qu'il soutient, "comme dans le passé" les habitants dans leurs demandes, appelant le ministère de l'Énergie à adopter des solutions acceptables pour eux. Il a dans ce contexte annoncé qu'il se réunira demain jeudi avec le ministre concerné, César Abi Khalil, et qu'il poursuivra cette affaire avec les habitants afin de parvenir à solution pratique qui les rassure et assure le courant électrique dans le même temps. 

 

Une manifestation des habitants de Mansourieh-Aïn Najem, au Metn, contre l'installation de lignes à haute tension a dégénéré en rixe, mardi matin, entre les protestataires et les forces de sécurité intérieure. Plusieurs vidéos montrant l'accrochage entre les habitants et les forces de l'ordre ont circulé sur les réseaux sociaux.
 

 
Les habitants protestaient contre...
commentaires (1)

Cher modérateur, Si vous pouvez exceptionnellement remplacer mon premier commentaire par celui-ci, je vous en serais reconnaissant Merci par avance. A première vue j'avais envie de m'éclater de rire en lisant le titre de cet article! Car, On veut de l’électricité (souhait de chaque libanais) et on refuse le transport de ces courants par notre village ? Mais l'affaire mérite, que l'on s'y penche de plus près. Si l'installation des pylônes électriques, de hautes tensions, sont nécessaires pour transporter le courant dans notre pays....il serait bon de rappeler que les lignes de hautes tensions sont nocives à la santé quand elle traversent des lotissements ou les immeubles, tellement le champ magnétique influe sur l'organisme humain, animal et même végétal, Hormis des maux de têtes et autres inconvénients, il est prouvé que certains cancers apparaissent à terme, ceci est prouvé, depuis les années 70 et particulièrement depuis une vingtaine d'années. Si l'électronique (portables et autres instruments et périphériques) ont connu des progrès énormes pour atténuer leur nocivité, il n'en est rien pour les lignes de haute tension, et les câbles électriques en général, c'est toujours les coulombs qui sont transportés par ces câbles ..... Quoi qu'il arrive ....les sociétés qui tracent la ligne de ces pylônes électriques peuvent (et c'est même leur devoir absolu) d’éviter d'enjamber les maison ou les immeubles. C'est le bon sens même!

Sarkis Serge Tateossian

16 h 40, le 06 septembre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Cher modérateur, Si vous pouvez exceptionnellement remplacer mon premier commentaire par celui-ci, je vous en serais reconnaissant Merci par avance. A première vue j'avais envie de m'éclater de rire en lisant le titre de cet article! Car, On veut de l’électricité (souhait de chaque libanais) et on refuse le transport de ces courants par notre village ? Mais l'affaire mérite, que l'on s'y penche de plus près. Si l'installation des pylônes électriques, de hautes tensions, sont nécessaires pour transporter le courant dans notre pays....il serait bon de rappeler que les lignes de hautes tensions sont nocives à la santé quand elle traversent des lotissements ou les immeubles, tellement le champ magnétique influe sur l'organisme humain, animal et même végétal, Hormis des maux de têtes et autres inconvénients, il est prouvé que certains cancers apparaissent à terme, ceci est prouvé, depuis les années 70 et particulièrement depuis une vingtaine d'années. Si l'électronique (portables et autres instruments et périphériques) ont connu des progrès énormes pour atténuer leur nocivité, il n'en est rien pour les lignes de haute tension, et les câbles électriques en général, c'est toujours les coulombs qui sont transportés par ces câbles ..... Quoi qu'il arrive ....les sociétés qui tracent la ligne de ces pylônes électriques peuvent (et c'est même leur devoir absolu) d’éviter d'enjamber les maison ou les immeubles. C'est le bon sens même!

    Sarkis Serge Tateossian

    16 h 40, le 06 septembre 2017

Retour en haut