Liban

Écartés de la commémoration de la réconciliation de la Montagne, les Kataëb en veulent aux FL

Polémique
04/08/2017

Le seizième anniversaire de la réconciliation de la Montagne, scellée en août 2001 entre l'ex-patriarche maronite Nasrallah Sfeir et le chef du PSP Walid Joumblatt, sera célébré cette année lors d'une messe à l'église Saydet el-Tallé, à Deir el-Qamar, en présence du chef de l'État, Michel Aoun, mais sans les Kataëb.
L'office religieux sera suivi de la projection d'un documentaire signé Saad Élias à l'hôtel Mir Amine de Beiteddine. Au cours de ce meeting, des discours du patriarche maronite, du chef du PSP et du député FL du Chouf Georges Adwan sont prévus. Des invitations ont été adressées aux députés et aux notables de la région, alors que l'ancien président de la République Amine Gemayel n'a pas été convié.
C'est pour discuter de cette affaire que le député Kataëb de Aley, Fady Habre, s'est rendu hier à Dimane où il s'est réuni avec Mgr Raï. Joint au téléphone par L'Orient-Le Jour, M. Habre a souligné que « les Kataëb ont été les premiers à œuvrer pour la réconciliation druzo-chrétienne. La première réunion dans ce cadre s'était tenue dans les années quatre-vingt-dix entre le président du parti Kataëb à l'époque, Georges Saadé, et le chef du PSP. Puis, l'ancien président Amine Gemayel s'était réuni avec M. Joumblatt dans ce cadre au début de l'an 2000, peu après son retour de son exil parisien ». « Un document a même été signé dans ce sens. La véritable réconciliation, qui a rendu à la Montagne druzo-chrétienne son unité et sa force, a été scellée un an plus tard en août 2001, lors de la visite historique dans le Chouf et à Aley du patriarche maronite », a-t-il rappelé.
M. Habre a évoqué également la création du Rassemblement de Kornet Chehwane dans la foulée de cette réconciliation. Il a rappelé dans ce cadre que le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, était en prison, et Michel Aoun en exil. « L'événement de dimanche sera utilisé à des fins électoralistes », a-t-il déploré, ajoutant que « les FL ne sont pas le seul parti chrétien à compter des électeurs dans la Montagne. Les Kataëb ont leurs supporters aussi. C'est comme si on voulait utiliser cet événement pour falsifier l'histoire ».
Dory Chamoun, président du PNL et député du Chouf, a décidé pour sa part de ne pas honorer l'invitation qu'il a reçue. « Nous nous sommes bel et bien réconciliés il y a seize ans. Et la convivialité règne à nouveau entre chrétiens et druzes. Mais cet événement a été planifié uniquement à des fins électoralistes. La Montagne n'a pas besoin de ces célébrations mais de projets de développement pour aider les habitants à rester sur place ou revenir au bercail », a-t-il dit à L'Orient-Le Jour.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Ma Fi Metlo

Oh zut , on a oublié rifi ...hahahaah....

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LE JOUR OU LES POULES AURONT DES DENTS LES PARTIS CHRETIENS LIBANAIS S,UNIRONT POUR LE BIEN DE TOUS LES CHRETIENS ET POUR CELUI DU LIBAN !

C. F.

"Réconciliation de la Montagne",

que les inconditionnels du "VIVRE-ENSEMBLE" lisent bien comment s'organisent les réconciliations au Liban...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre les Saoudiens et le courant du Futur, des relations tendues

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.