Égypte

Egypte : Les réserves de la Banque centrale au plus haut depuis janvier 2011

Les réserves de change de l’Égypte ont dépassé les 36 milliards de dollars, leur plus haut niveau depuis la révolte de 2011. Archives Reuters

Les réserves de change de l'Égypte ont dépassé les 36 milliards de dollars, leur plus haut niveau depuis la révolte de 2011, a annoncé hier la Banque centrale, au moment où le pays poursuit des réformes drastiques pour relancer une économie en berne.
« À la fin de juillet 2017, les réserves de la Banque centrale ont atteint les 36,036 milliards de dollars », a indiqué hier dans un communiqué la Banque centrale, qui précise que ce chiffre dépasse « pour la première fois » le niveau atteint en décembre 2010.
L'instabilité politique et les violences qui minent l'Égypte depuis le soulèvement populaire de 2011 contre Hosni Moubarak ont mis à mal l'économie du pays, chassant touristes et investisseurs étrangers. Les réserves de la Banque centrale, qui dépassaient les 36 milliards de dollars en décembre 2010, avaient ainsi progressivement chuté, jusqu'à atteindre 13,5 milliards de dollars en février 2013.
Le Fonds monétaire international (FMI) avait approuvé en novembre 2016 un vaste plan d'aide de 12 milliards de dollars sur trois ans, débloquant une première tranche de 2,75 milliards de dollars. Une deuxième tranche de 1,25 milliard de dollars a été approuvée par l'institution le mois dernier. En échange, le gouvernement égyptien s'était engagé à suivre des réformes drastiques. En novembre, les autorités ont ainsi libéré le taux de change de la livre égyptienne, faisant chuter de moitié sa valeur face au dollar, taillé dans les subventions publiques allouées au carburant et adopté une taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Des mesures qui ont entraîné une forte hausse de l'inflation.
Source : AFP


Les réserves de change de l'Égypte ont dépassé les 36 milliards de dollars, leur plus haut niveau depuis la révolte de 2011, a annoncé hier la Banque centrale, au moment où le pays poursuit des réformes drastiques pour relancer une économie en berne.
« À la fin de juillet 2017, les réserves de la Banque centrale ont atteint les 36,036 milliards de dollars », a indiqué...

commentaires (0)

Commentaires (0)