Rechercher
Rechercher

À La Une - Arabie saoudite

Un ex-employé tue deux personnes dans une école à Riyad

La police saoudienne recherche le suspect d'origine irakienne.

Un ex-employé exclu d'une école privée à Riyad a ouvert le feu mercredi dans l'établissement tuant deux membres du personnel et blessant un troisième. Photo AFP / FAYEZ NURELDINE

Un ex-employé exclu d'une école privée à Riyad a ouvert le feu mercredi dans l'établissement tuant deux membres du personnel et blessant un troisième, a annoncé le directeur.

Cette rare fusillade du genre a eu lieu à la Kingdom School, qui était fermée en raison de vacances dans le royaume. L'école saoudienne appartient au groupe Kingdom Holding du prince Al-Walid ben Talal.

La police recherche le suspect d'origine irakienne, a indiqué à l'AFP une source de sécurité.
L'assaillant "a ouvert le feu sur les bureaux de l'administration. Il s'agit d'un employé hargneux qui a abattu deux membres du personnel et blessé un troisième", a indiqué dans un communiqué le directeur de l'établissement, Talal al-Maiman.
Il avait "été exclu de l'école il y a quatre ans pour des excès de colère et une personnalité instable", a-t-il ajouté.

Selon la source de sécurité, l'une des victimes est saoudienne et l'autre d'origine palestinienne. L'assaillant "a pris une arme et s'est rendu dans une salle de l'école où il a tué l'adjoint du directeur et l'un des employés", a-t-elle précisé.

La police considère cette affaire comme criminelle et "non pas comme un incident terroriste", selon la même source.

Selon le site d'information Sabq, proche des autorités, les tirs sont apparemment la conséquence de "désaccords antérieurs" entre le suspect et les victimes.

"Il y a eu des tirs à la Kingdom School à Riyad", avait annoncé auparavant l'ambassade des Etats-Unis à Riyad dans un tweet. "L'école (est) fermée, aucun enfant n'est présent", avait-elle ajouté, demandant aux ressortissants américains d'"éviter le secteur".

 


Un photographe de l'AFP s'est rendu sur place et n'a pu observer qu'une voiture de police entrant dans le périmètre de l'établissement. La situation semblait calme.
L'AFP a cherché à joindre l'école sans succès.

La plupart des écoles en Arabie saoudite sont actuellement fermées pour des vacances.
Située dans le centre de Riyad, la Kingdom School a été inaugurée en 2000 et offre une éducation du jardin d'enfants au lycée. Elle propose des programmes saoudien et international.
Sur son site internet, elle précise que les écoles du groupe Kingdom Holding comptent plus de 4.000 élèves et 300 enseignants dans différents secteurs de Riyad.

Kingdom Holding a investi dans diverses entreprises, dont Citigroup et Time Warner.

Les fusillades meurtrières à caractère purement criminel sont rares dans le royaume.
En février 2016, un enseignant avait tué six employés du département de l'Education dans le sud du pays.

 

Pour mémoire

Arabie: une fusillade dans une ville chiite fait deux morts


Un ex-employé exclu d'une école privée à Riyad a ouvert le feu mercredi dans l'établissement tuant deux membres du personnel et blessant un troisième, a annoncé le directeur.
Cette rare fusillade du genre a eu lieu à la Kingdom School, qui était fermée en raison de vacances dans le royaume. L'école saoudienne appartient au groupe Kingdom Holding du prince Al-Walid ben Talal.
La...

commentaires (1)

La folie et le terrorisme encore une fois frappent partout .

Antoine Sabbagha

21 h 14, le 31 mai 2017

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • La folie et le terrorisme encore une fois frappent partout .

    Antoine Sabbagha

    21 h 14, le 31 mai 2017

Retour en haut