Liban

De mystérieuses eaux vertes observées à Jdeidé

Environnement
11/04/2017

Des flaques vertes ont été observées ces derniers jours sur la surface de la mer au niveau de Jdeidé, selon plusieurs activistes environnementaux qui ont laissé filtrer quelques photos. Mais ce ne serait pas la première fois qu'un tel phénomène est remarqué par les habitants de la région.

« Les flaques vertes apparaissent, selon les habitants du coin, une à deux fois par mois. Elles peuvent être dues soit au déversement des fonds de barils de pétrole, qui est effectué à ce rythme-là, soit au déversement des déchets de la cité industrielle de Jdeidé », estime Hassan Bazzi, avocat actif au sein du collectif « Le peuple veut réformer le régime ».

M. Bazzi et les autres activistes du groupe indiquent avoir porté plainte samedi contre inconnu, dans le cadre de cette affaire. « Ces matières sont de toute évidence toxiques et probablement cancérigènes », souligne Hassan Bazzi, dont le collectif a déjà présenté une quarantaine de recours en justice concernant des affaires de pollution du littoral, notamment en ce qui concerne la décharge de Costa Brava.

Selon M. Bazzi, une équipe du ministère de l'Environnement s'est déjà rendue sur place samedi et lundi, vraisemblablement dans le but de prendre des échantillons. « Nous attendons les résultats de l'enquête du ministère », indique-t-il.

Interrogée par L'Orient-Le Jour, une autre organisation environnementale, qui préfère garder l'anonymat, a indiqué qu'elle allait bientôt prendre des échantillons à Jdeidé pour les faire tester et déterminer leur origine.
Par ailleurs, plusieurs activistes environnementaux font état de flaques de fuel récurrentes du côté de Jiyeh « probablement déversées par la centrale électrique de la région ». Ils rapportent également qu'une flaque suspecte a été remarquée il y a quelque temps au niveau de Tripoli et « pourrait avoir émané des ordures jetées non loin de la plage ». Quoi qu'il en soit, aucune étude sérieuse n'a vraiment permis de déterminer les sources de ces flaques polluantes qui sont observées çà et là sur le littoral libanais.

« La situation est déplorable, dans certaines parties du littoral il n'y a plus de vie sous-marine du tout. Après une période d'accalmie, on retrouve à nouveau beaucoup de tortues asphyxiées par des sacs en plastique. On remarque également des restes de plastique dans le ventre de certains poissons », confie une activiste à L'OLJ, rappelant que le littoral est devenu, au fil des années, une immense décharge de déchets ménagers et de résidus industriels toxiques.

 

Lire aussi

AIB : des mesures ont été prises, mais la fermeture de Costa Brava reste la priorité

Pour mémoire

Déchets : les Kataëb lèvent le sit-in, mais poursuivent « la lutte contre la corruption »

Les municipalités du Metn et du Kesrouan dans la tourmente : à quand la collecte des déchets ?

Violente diatribe de S. Gemayel contre « la catastrophe écologique et sanitaire » de Bourj Hammoud

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

M.V.

au final ....ce n'est pas les écolo qui les produisent...

Irene Said

On veut élucider rapidement le "mystère des eaux vertes" ?
Rien de plus simple: prélever des échantillons de cette eau verte, et les amener en toute vitesse dans un laboratoire !!!
Au fait, qu'en dit notre super-ministre de l'environnement ? Ou n'est-il pas pressé de savoir d'où vient cette pollution...?

Notre belle république est de plus en plus agréable à vivre!
Irène Saïd

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ON PEUT VOIR SUR LA PHOTO ET SUR LES ROCS LA PLACE OU CES DETRITUS COLORES FURENT DEVERSES PROBABLEMENT LA NUIT... QUELLE DECADENCE DES MOEURS ! DES CRIMINELS !

George Khoury

ahla balad bel 3alam

M.V.

Pêcheurs alerte ! faites attention les sultan Ibrahim sont en principe rouge ...pas vert...!

Tabet Karim

Pays du tourisme et de la joie de vivre.....

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.