L’orthopédagogie : regarder au-delà des apparences, sans jamais s’imposer des limites - Marlène AOUN FAKHOURI

LES CARRIÈRES NON TRADITIONNELLES

L’orthopédagogie : regarder au-delà des apparences, sans jamais s’imposer des limites

13/04/2017

« Plus tu rêves, plus tu iras loin. »
« Telle est la devise principale de l'orthopédagogue qui s'emploie à atteindre le meilleur de chaque élève. L'orthopédagogie propose en effet une intervention éducative spécialisée pour les enfants, les adolescents ou les adultes à besoins éducatifs particuliers. C'est surtout une éducation de qualité, qui élabore une approche individualisée, dépendamment des besoins et capacités de chaque apprenant. Élèves présentant des troubles de l'apprentissage, retard de développement, difficultés d'adaptation, ou handicap... autant de motifs qui peuvent susciter l'intervention d'un orthopédagogue », explique Nada Khawaja.

Rôle de l'orthopédagogue

Qu'attendre d'une prise en charge orthopédagogique ? « Dans le cadre de ses fonctions, l'orthopédagogue est appelé à prévenir, dépister et évaluer les difficultés que présente l'apprenant dans les différents domaines d'apprentissage afin d'y remédier autant que possible, souligne Nada Khawaja. Sa tâche est donc d'identifier les besoins éducatifs et les capacités de l'apprenant, de participer à l'élaboration du programme éducatif individualisé en collaboration avec les partenaires de la prise en charge, de développer des plans d'intervention personnalisés. L'orthopédagogue assure un enseignement pour toute personne présentant un handicap sensoriel (surdité, cécité...), intellectuel, neurologique, un problème comportemental d'adaptation ou de communication, un trouble ou difficulté d'apprentissage. Il conçoit ainsi un plan éducatif individualisé (PEI), adapté au programme académique régulier, en fonction des capacités particulières de chaque élève. »

Les compétences

« C'est souvent un travail appliqué et long qui exige beaucoup de patience, un bon sens de l'observation pour mesurer les progrès des apprenants et détecter d'éventuels problèmes, indique Mme Khawaja. Mais rien n'équivaut la satisfaction obtenue lorsque les défis sont surmontés et les objectifs atteints, poursuit l'orthopédagogue. Ce métier requiert également un sens des responsabilités et une grande capacité à travailler en équipe. Les premiers partenaires sont toujours les parents, auxquels succèdent les enseignants des classes régulières ou spécialisées. Selon le cas, peuvent aussi intervenir divers professionnels du milieu scolaire, social, médical ou paramédical : orthophoniste, psychologue, psychomotricien, physiothérapeute. Une bonne prise en charge nécessite la responsabilité d'une équipe pluridisciplinaire et un véritable partage de compétences, pour réussir la différence. »

Et l'orthopédagogue de relever que ce métier est de plus en plus demandé de nos jours, dans la plupart des établissements scolaires. « Auparavant, les difficultés de l'enfant étaient perçues comme passagères, or les nouvelles approches pédagogiques prouvent qu'une approche globale de l'élève, en étroite collaboration avec une équipe pluridisciplinaire, lui apprend à contourner ses points faibles afin d'atteindre une qualité de vie digne de tout être humain », conclut Mme Khawaja.

Débouchés

L'orthopédagogie se fraye un chemin lentement, mais sûrement ! De plus en plus, les orthopédagogues sont sollicités, non seulement auprès des institutions spécialisées mais aussi au sein des établissements scolaires. Ces derniers deviennent inclusifs et reconnaissent le droit de l'enfant à besoins spécifiques d'être inclus parmi ses pairs à tous les niveaux. L'élève présentant un besoin spécifique a longtemps été qualifié d'incapable, voire de paresseux. Or la pratique a bien démontré que le problème ne réside pas uniquement au niveau de la différence de l'apprenant, mais aussi dans l'aptitude de l'enseignant à adapter et à appliquer les méthodes adéquates les plus constructives.

Les diplômés en orthopédagogie peuvent ainsi avoir accès aux écoles régulières, aux centres d'éducation spécialisée, aux centres de prévention, de détention et de réhabilitation, et exercer tout autant leur métier à domicile, dans les cabinets privés, les hôpitaux, les universités, les ONG...

 

Les filières universitaires disponibles

En licence ou master, la formation d'orthopédagogue est proposée au sein de plusieurs établissements universitaires : Université Saint-Joseph (USJ), al-Kafaat University, l'Université libanaise (UL), l'Université américaine de Beyrouth (AUB), la Lebanese American University (LAU) et l'Université Haigazian.

 

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.