X

Liban

Découvrir Jbeil autrement

Patrimoine

Un jeu de piste a été organisé samedi dans la ville côtière et ses alentours.

04/04/2017

Alice Eddé a visité pour la première fois la côte de Jbeil il y a cinquante ans, en tant que jeune touriste américaine. « J'avais voyagé dans le monde entier. J'ai été charmée par d'autres endroits comme Venise, mais Byblos a un sens particulier. Et puis, j'y ai trouvé mon mari », souligne-t-elle. La famille Eddé, ce n'est un secret pour personne, est ancrée dans cette partie du Liban où elle est profondément engagée aux plans économique, social et touristique.

Toutefois, dans son œuvre qui va au-delà du mécénat et de la bienfaisance, Alice Eddé a aussi un impact tout particulier sur la renaissance touristique de la région. L'événement « Chasse au trésor », organisé par ses soins samedi dernier, va dans ce sens. Une cinquantaine d'invités ont participé à ce jeu qui s'est voulu avant tout ludique, familial et insolite : « Le public visé est en particulier celui des enfants, qui retiennent mieux que les autres quand ils s'amusent. Ils peuvent ainsi découvrir davantage leur patrimoine », explique Alice Eddé à L'Orient-Le Jour. Les adultes étaient aussi nombreux. Parmi les convives, l'ambassadeur d'Italie, Massimo Marotti, et son épouse, des représentants de médias libanais et espagnols, ou encore des blogueuses.

Entre le déjeuner réalisé entièrement à partir de produits frais provenant de la pépinière visitée par les invités, et une église maronite Mar Tedros (Saint-Théodore) restaurée par une équipe de professionnels, le but de l'événement est clair : visiter Jbeil autrement, flâner en dehors des sentiers battus, aller à la découverte de ses gens et de leurs réalisations.

 

(Pour mémoire : Lancement de la seconde phase d’un projet de tourisme rural entre Jbeil et Batroun)

 

Une région captivante et revivifiée
La journée de la chasse au trésor s'est ainsi organisée en trois étapes, permettant de découvrir des espaces situés loin de la côte et de la ville connues des touristes. Au travers d'énigmes à résoudre en équipe, les invités se sont retrouvés tout d'abord dans une pépinière gérée par des professionnels et qui produit entre 20 et 30 tonnes de compost par an. Basilic, persil, courgettes, tomates – la liste est longue – s'étendent à perte de vue.

La deuxième étape a mis l'accent sur la conservation d'un patrimoine historique : l'église maronite Mar Tedros (Saint-Théodore) de Behdaydat, dont les fresques ont été restaurées, à l'initiative d'Isabelle Doumit Skaff, par des spécialistes italiens. L'équipe est restée quatre ans à l'œuvre. Située près de la réserve naturelle de Bentaël, un lieu à visiter absolument, pour un voyage hors du temps, l'église reste un lieu de prière et non pas un musée, comme nous l'a expliqué une des restauratrices.

L'ultime parcours a mené finalement tout le comité à découvrir plus en détail les boutiques du vieux souk, au travers de questions et de rébus portant sur la culture locale. Ces devinettes ont permis aux aventuriers en herbe de découvrir, notamment, une des librairies de Byblos que Mme Eddé a voulue à l'image du pays du Cèdre : « J'ai fait en sorte qu'il n'y ait que des livres libanais ou sur le Liban, on y trouve Khalil Gibran, Amin Maalouf et beaucoup d'autres », a décrit la dame qui a aménagé dans le vieux souk un magasin où sont mis en vente les produits de différentes associations.

 

Pour mémoire

Plus sollicitées, les municipalités veulent améliorer leurs ressources

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Avant la visite de Bassil en Syrie, Sergueï Lavrov attendu à Beyrouth

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants