Rechercher
Rechercher

Économie - Hydrocarbures

Pour la première fois, Israël a commencé à exporter du gaz de Tamar vers la Jordanie

En septembre 2016, un contrat estimé à 10 milliards de dollars a été signé pour l’exportation vers la Jordanie de gaz extrait du champ offshore Leviathan. Photo archives AFP

Israël a commencé à exporter pour la première fois du gaz extrait d'un champ gazier en Méditerranée en débutant par la Jordanie, ont annoncé une des entreprises impliquées dans ces ventes et un responsable jordanien.
Les exportations ont commencé en janvier, a précisé Delek Drilling, un groupe faisant partie d'un consortium qui exploite les réserves gazières israéliennes. Aucune annonce officielle n'avait été faite jusqu'à présent. C'est la première fois qu'Israël exporte du gaz naturel, a affirmé une porte-parole de Delek Drilling. À Amman, un responsable jordanien, ayant requis l'anonymat, a confirmé les livraisons de gaz à son pays tout en affirmant qu'elles avaient débuté avant le mois de janvier, sans donner d'autre précision.
Les groupes jordaniens Arab Potash et Jordan Bromine ont conclu un accord en 2014 pour l'importation durant une période de 15 ans de 2 milliards de mètres cubes de gaz du champ gazier israélien Tamar. À l'époque, le contrat avait été évalué à 771 millions de dollars.
La Jordanie est un des deux pays arabes avec l'Égypte à avoir signé un accord de paix en 1994 avec Israël. Mais cet accord est contesté par une partie de la population jordanienne, dont près de la moitié est d'origine palestinienne.
Les détracteurs du contrat gazier, dont les islamistes qui constituent le premier parti d'opposition, rejettent toute coopération avec Israël considéré comme un pays ennemi. Mais la Jordanie pauvre en source d'énergie ne dispose que de peu d'alternatives. Israël a également peu de ressources naturelles, mais a découvert ces dernières années d'importants champs gaziers.

Réduire la facture énergétique
En septembre 2016, un contrat estimé à 10 milliards de dollars a été signé pour l'exportation vers la Jordanie de gaz extrait du champ offshore Leviathan.
Pour répondre aux critiques, le ministre jordanien de l'Information Mohammad Momani avait affirmé que ce contrat allait permettre de réduire de 600 millions de dollars par an la facture énergétique de son pays. Les fournitures de gaz en provenance de Leviathan doivent débuter en 2019.
Israël a donné à la fin de l'an dernier son feu vert à la vente de deux autres champs gaziers, dont les réserves sont estimées à 60 milliards de mètres cubes, à la compagnie grecque Energean. À la mi-novembre, Israël avait également lancé des appels d'offres pour l'exploration de 24 autres champs gaziers et pétroliers en Méditerranée, pour la première fois depuis quatre ans.
L'ensemble de ces réserves gazières a fait entrevoir l'indépendance énergétique pour Israël et lui a aussi ouvert la perspective d'exporter son énergie, notamment vers l'Europe, voire de nouer de nouveaux liens stratégiques dans la région.
(Source : AFP)

Israël a commencé à exporter pour la première fois du gaz extrait d'un champ gazier en Méditerranée en débutant par la Jordanie, ont annoncé une des entreprises impliquées dans ces ventes et un responsable jordanien.Les exportations ont commencé en janvier, a précisé Delek Drilling, un groupe faisant partie d'un consortium qui exploite les réserves gazières israéliennes. Aucune...
commentaires (1)

Et le Liban ou est il?

Eleni Caridopoulou

12 h 51, le 29 octobre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Et le Liban ou est il?

    Eleni Caridopoulou

    12 h 51, le 29 octobre 2018

Retour en haut