Rechercher
Rechercher

Sûreté générale

« La situation sécuritaire est acceptable », rassure Ibrahim

Le directeur général de la Sûreté générale, Abbas Ibrahim, a assuré que la situation sécuritaire du pays est acceptable par rapport à ce qui se passe dans la région. Il n'a toutefois pas exclu la possibilité d'attentats terroristes qui pourraient avoir lieu à tout moment.
Dans une interview accordée au site Web de la chaîne al-Mayadin (proche du Hezbollah), le général Ibrahim a fait état d'une « coordination entre les divers appareils de sécurité, qui contribuera à renforcer et maintenir la stabilité du pays ».
« Si l'armée et le reste des appareils de sécurité enregistrent des arrestations quotidiennes, cela n'occulte aucunement le fait que le danger existe toujours et que les attentats terroristes peuvent avoir lieu à tout moment », a-t-il indiqué avant de poursuivre : « Nous faisons notre devoir, et c'est ce qui nous permet de contenir le terrorisme. »
Abbas Ibrahim a, par ailleurs, fait savoir que tous les terroristes arrêtés au Liban reçoivent des ordres de l'étranger, notamment de la ville syrienne de Raqqa.
Concernant une éventuelle coordination avec les appareils de sécurité étrangers, le général Ibrahim a souligné l'importance de ce genre de coordination, notamment avec les pays victimes d'attentats terroristes. « Nous œuvrons dans le sens du renforcement de cette coordination », a-t-il noté.
Interrogé au sujet des militaires otages de l'État islamique (EI), le directeur général de la Sûreté générale a indiqué que le médiateur désigné pour suivre ce dossier poursuit son action lentement.
Évoquant le dossier des évêques Boulos Yazigi et Youhanna Ibrahim enlevés en Syrie en 2013, le général Ibrahim a indiqué que l'interrogatoire des terroristes arrêtés au Liban porte toujours une question à ce sujet.
Pour ce qui est du photographe Samir Kassab, kidnappé en Syrie aussi le 15 octobre 2013, Abbas Ibrahim a fait état d'une tentative de le libérer, mais en vain, du fait de la perte de contact avec l'informateur chargé de cette affaire.


Le directeur général de la Sûreté générale, Abbas Ibrahim, a assuré que la situation sécuritaire du pays est acceptable par rapport à ce qui se passe dans la région. Il n'a toutefois pas exclu la possibilité d'attentats terroristes qui pourraient avoir lieu à tout moment.
Dans une interview accordée au site Web de la chaîne al-Mayadin (proche du Hezbollah), le général...

commentaires (0)

Commentaires (0)