X

À La Une

Un médecin d'origine libanaise parmi les victimes du crash aérien en Colombie

Dans la presse

Marcio Bestene Koury avait 44 ans, rapporte le site d'information brésilien Globo.

OLJ et agences
30/11/2016

Un médecin brésilien d'origine libanaise figure parmi les victimes du crash en Colombie, lundi, de l'avion transportant 77 personnes, dont une équipe brésilienne de football, a rapporté mardi le site d'information brésilien Globo.

L'avion, qui s'est écrasé dans les montagnes Colombiennes lundi soir, transportait l'équipe brésilienne de Chapecoense vers Medellin, en Colombie, pour affronter l'Atletico Nacional en finale aller de la Copa Sudamericana. Le crash a fait 71 morts et six rescapés, et déclenché mardi un deuil national au Brésil.

 

Marcio Bestene Koury, 44 ans, était le chef de l'équipe médicale de Chapecoense, et résidait à Chapeco, dans l'Etat de Santa Catarina au Brésil. Marié à une Brésilienne, il était le père de deux fillettes de 6 et 11 ans. "C'était quelqu'un de déterminé. Il aimait ce qu'il faisait", raconte Jose Bestene, l'oncle du défunt, dont les propos ont été rapportés par Globo. "Vous verrez, un jour je serai le médecin de la sélection brésilienne nationale", lui avait dit Marcio Bestene Koury.

 

 

Le président brésilien Michel Temer a décrété trois jours de deuil après l'accident lundi soir de l'appareil, un British Aerospace 146 de la compagnie bolivienne Lamia. L'avion, parti du Brésil, avait fait une escale en Bolivie avant de mettre le cap sur la Colombie. Il s'est écrasé cinq minutes avant son atterrissage à l'aéroport José Maria Cordova de Rionegro, qui dessert Medellin.

Le bilan officiel, initialement de 75 morts, a été revu à la baisse par les autorités mardi soir, quatre personnes sur la liste des passagers n'étant en fait pas montées dans l'avion.

Le modeste club Chapecoense avait surpris le football latino-américain en arrivant en finale de la Sudamericana pour la première fois de son histoire, après avoir éliminé en demi-finale la puissante équipe argentine de San Lorenzo. Les seuls joueurs rescapés sont le gardien de but Jakson Follmann, le défenseur Helio Zampier alias Neto, et le milieu-défensif Alan Ruschel. Un journaliste et une hôtesse de l'air figurent également parmi les survivants.

 

 

Vidéo postée sur le compte Snapchat du joueur brésilien Alan Ruschel qui montre ce dernier et son coéquipier Danilo à bord de l'avion quelques minutes avant le crash. YouTube

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Émilie SUEUR

L’édito de Émilie SUEUR

Indigne pouvoir libanais

Décryptage de Scarlett HADDAD

Ultimes concertations avant les consultations

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants