X

Culture

Le voyage de la vie

Exposition

La galerie Exode expose les travaux de David Daoud. Entre rêve et réalité, présentation d'un artiste revenu chez lui.

Q. B. | OLJ
27/10/2016

Il y aurait évidemment beaucoup à dire sur David Daoud, artiste cabossé par la vie, comme tout un chacun. Ayant connu précarité et instabilité. Forcé de quitté son pays dans les années 80 pour aller vivre dans des chambres de bonne en France. Une enfance un peu solitaire passée à dessiner sur les murs pour combler l'espace et le temps. Ce qu'il n'aura pas vécu comme une souffrance mais qui l'aura construit, et même permis d'être un artiste. Un destin, une voie qu'il n'a pas imaginés avant d'arriver en France. Et puis le pragmatisme, la sculpture devenant impossible pour des raisons techniques, la peinture et le dessin prennent le pas.
Il expose ses toiles à la galerie Exode, montrant un travail onirique, presque imaginaire et pourtant bien ancré dans le monde réel. Et qui conserve un grand rapport au pieux, au sacré. Comme un témoignage de sa première approche de l'art, une origine de ses œuvres. Sans pour autant vouloir se faire l'apôtre d'une quelconque religion, des Christ sereins, omniprésents dans la salle, côtoient intimement la couleur dorée. Entre des paysages, de l'architecture, des portraits intemporels et irréels, comme des méditations silencieuses. Un Don Quichotte perdu dans la Mancha certainement. Des tableaux où la lumière joue un rôle important dans ses compositions.
Un peu chaotique, un peu désordonnée, comme une sorte de voyage intérieur, voilà une rétrospective de son œuvre mais aussi et surtout de sa vie. De cet assemblage de ces différentes expériences qui mènent à la construction personnelle et artistique d'un individu. Porté par son parcours et ses études artistiques, l'artiste nous propose son aide pour voir le monde à travers le prisme de son art. Pour que nous ne soyons plus aveugles et hésitants à travers la nuit de notre existence incertaine. La volonté de voir et de comprendre le monde. Sans pour autant vouloir tout savoir, pour conserver une part de mystère, une part de magie.
Toujours à la recherche de justesse et de sincérité, aussi bien dans son propre travail que dans le travail des autres. Avec le plaisir comme moteur, David Daoud poursuit son exploration du monde, attentif à ce qui l'entoure, et nous invite à venir partager sa vision de celui-ci.

Q.B.

*Galerie Exode, Achrafieh, montée Accaoui. Jusqu'au 28 octobre.

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué