Dernières Infos

Afghanistan: cinquième jour de combats à Kunduz

AFP
07/10/2016

La ville de Kunduz dans le nord de l'Afghanistan a subi vendredi son cinquième jour de combats entre les talibans et les forces gouvernementales, qui tentent depuis lundi de reprendre l'avantage, selon plusieurs sources contactées par l'AFP.

Le chef-adjoint de la police provinciale, Mohammad Masoom Hashimi, a affirmé que "les forces afghanes ont fait des progrès ces deux derniers jours, nettoyant plusieurs zones de toute présence talibane dans le centre" et que des "dizaines de combattants" ont été tués.

Selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Sediq Sediqqi, plusieurs quartiers du centre-ville, qu'il énumère sur sa page Facebook, ont été repris par les forces afghanes dont "le quartier de Khwaja Mashad, celui du département de la lutte anti-drogue".

Mais un membre du conseil provincial, Ghulam Rabbani Rabbani, a donné une toute autre version: "Des combats intenses se poursuivent dans les rues pour le cinquième jour (de suite). Les forces gouvernementales n'ont pas avancé mais les talibans eux gagnent du terrain dans chaque rue", a-t-il affirmé à l'AFP.

L'Onu a estimé jeudi que près de 10.000 civils avaient fui la ville, un nœud commercial important proche du Tadjikistan, qui manque d'eau, d'électricité et de vivres, redoutant une crise humanitaire.
Les forces américaines de l'Otan présentes en soutien aux Afghans "ont conduit six engagements aériens pour défendre les alliés depuis hier après-midi" a indiqué vendredi soir le général Charles Cleveland à l'AFP.

Il a en revanche démenti "toute menace imminente" sur la province voisine de Baghlan en dépit de plusieurs incidents, "dont une attaque (des talibans) contre un convoi afghan".
Aucun bilan des victimes civiles n'a été communiqué à ce stade. Selon un médecin cité par Amnesty International jeudi, "200 civils blessés ont été admis à l'hôpital" de Kunduz depuis lundi.

Dans un communiqué publié à l'occasion du 15e anniversaire de l'intervention américaine en Afghanistan, le 7 octobre 2001 - "un jour noir dans l'histoire" du pays - les talibans ont exprimé leur détermination à poursuivre le combat contre le gouvernement de Kaboul et les forces occidentales qui le soutiennent.

Ils promettent de "continuer (leur) lutte légitime sous la bannière de l'Emirat Islamique jusqu'à ce que les envahisseurs soient chassés du pays, comme tous les autres avant eux", précise leur porte-parole Zabihulah Mujahid. Allusion directe au sort des troupes soviétiques contraintes au retrait après dix ans et britanniques avant elles.

Plus de 11.000 civils afghans ont été tués ou blessés en 2015 en Afghanistan, et un record de plus de 5.100 victimes civiles dont 1.600 morts a été enregistré au seul premier semestre 2016 selon les Nations unies.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : on tourne en rond !

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué