X

Cinéma

Comprendre la Beatlemania

Travelling
C.K. | OLJ
22/09/2016

Qui peut prétendre, toutes générations confondues, ne pas connaître les Beatles, ce groupe de musique britannique né à Liverpool et formé de quatre jeunes gens de dix-neuf ans à la coupe de cheveux reconnaissable entre mille ? John Lennon, Paul Mc Cartney, George Harrison et Ringo Starr, un Elvis démultiplié par 4 et qui ont réussi à révolutionner, consciemment ou à leur insu, la culture et la musique populaires. Certes, tout le monde connaît les Beatles, mais connaît-on vraiment leur histoire ?
C'est ce qu'a tenté de faire Ron Howard, le réalisateur de soixante-deux berges, en mettant l'accent sur les quatre années de tournées comprises entre 1963 et 1966. Quatre années de folie, qui ont mené les chanteurs aux quatre coins du monde et surtout, surtout à conquérir l'Amérique. En plein mouvement ségrégationniste et remous politiques, puisque cela coïncidait avec l'assassinat du président John Kennedy, les Beatles ont pu se faire une place au soleil au pays du King.
Eight days a week est l'histoire de la Beatlemania, celle qui fait évanouir des centaines d'adolescentes et qui en fait frémir des milliers d'entre elles. C'est l'histoire de leurs débuts dans les bars jusqu'au Shea Stadium avec 56 000 spectateurs. C'est l'histoire d'un mouvement qui fait balancer les corps, trépigner des pieds, se tirer les cheveux mais qui fait aussi oublier la vraie musique. Ce qui finit par lasser le groupe.
Par des images inédites, des archives restaurées, des témoignages et enregistrements aux studios, on est soudain transposé dans les années 60 et, qu'on les aime ou pas, on comprend mieux le phénomène. Yeah yeah yeah !
Le film est resté seulement une semaine dans les salles libanaises alors qu'il cartonne ailleurs.

À la une

Retour à la page "Cinéma"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!