Nos Lecteurs ont la Parole

Bonjour Beyrouth, je ne te reconnais plus

Ayad NASSER Lorsque je t'ai quittée, tu étais la perle de l'Orient. Aujourd'hui, tu es réduite au néant. Ton air, pollué. Ton littoral, défiguré. Tes arbres, déracinés. Ton eau, infectée. Beyrouth, tu es... Lire la suite

NDLR

Chers lecteurs, vous pouvez envoyer vos écrits à l'adresse mail suivante : courrier@lorientlejour.com Vous êtes priés de tenir compte d'un double impératif : les articles adressés au journal... Lire la suite

 

L'édition précédente

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Dard d’art

Le Journal en PDF

Les articles les plus