Rechercher
Rechercher

Sur le net - Sur le net

#SyriaGo, la "version syrienne" de Pokemon Go

L'idée d'un web designer syrien qui s'est inspiré du jeu de réalité augmentée pour dénoncer une autre réalité...

Photo tirée de la page Facebook du web designer syrien Saif Aldeen Tahhan qui a imaginé une "version syrienne" du jeu Pokémon Go.

Depuis quelques jours, la folie Pokémon Go, ce jeu de réalité augmentée qui permet d'attraper ces créatures virtuelles, envahit le monde. Le nez collé au smartphone, des "chasseurs" tentent de mettre le grappin sur les petits personnages fictifs, dans un monde bien réel.

Cette folie qui gagne la planète a inspiré le jeune Syrien Saif Aldeen Tahhan, un web designer basé au Danemark depuis presque deux ans, qui a voulu parler d'une autre réalité : celle des Syriens qui vivent depuis cinq ans dans des conditions de vie déplorables.

Sur des photos postées par M.Tahhan sur sa page Facebook, on peut voir une Syrie en ruines. Dans la "version syrienne" imaginée par le web designer, on ne chasse pas des créatures mais des maisons, des bouées de sauvetage ou des livres. "Chaque objet représente un droit fondamental auquel les Syriens n'ont malheureusement plus accès. Le livre, par exemple, fait référence au droit à l'éducation car 40% des enfants syriens âgés de 6 à 17 ans ne vont pas à l'école.", explique Saif Aldeen Tahhan à L'Orient-Le Jour.

 

 

Une semaine à peine après sa sortie, l'application Pokemon Go a généré plusieurs millions de dollars de revenus et est devenue le jeu le plus rentable sur les plateformes de téléchargement d'applications des géants Google et Apple.

Le jeune homme a vu dans cet engouement un nouveau moyen pour sensibiliser les gens à ce qui se passe dans son pays, une actualité très violente devenue selon lui presque normale. "Les gens sont devenus complètement fous avec cette application, ils ne pensent qu'à ça ! Je me suis donc servi de cette idée pour faire passer mon message. J'estime que sauver des vies est plus important que chasser des Pokémons !", lance Saif Aldeen Tahhan, indigné.

Déclenchée en 2011, la révolte en Syrie contre le régime s'est transformée en guerre dévastatrice dans laquelle sont maintenant impliqués un multitude d'acteurs locaux, régionaux et internationaux.
En cinq ans, ce conflit complexe a fait plus de 280.000 morts et des millions de déplacés. Par ailleurs, près de 600.000 personnes vivent dans 18 zones ou localités assiégées, dans la plupart des cas par les forces gouvernementales, sans accès à la nourriture ni à une aide médicale.

 

Lire aussi
Pokémon Go en Turquie : les imams pas d'accord

Pokemon Go: les Emirats avertissent contre une possible utilisation malveillante

La folie Pokémon Go gagne la planète


Depuis quelques jours, la folie Pokémon Go, ce jeu de réalité augmentée qui permet d'attraper ces créatures virtuelles, envahit le monde. Le nez collé au smartphone, des "chasseurs" tentent de mettre le grappin sur les petits personnages fictifs, dans un monde bien réel.
Cette folie qui gagne la planète a inspiré le jeune Syrien Saif Aldeen Tahhan, un web designer basé au Danemark...