Ali Chahrour

Ce qu’il déteste

Photo Marwan Assaf

OLJ
15/07/2016

Un acteur / une actrice détesté(e) ?
Tous ceux et celles qui, par vanité, le font sans que cela soit leur profession. Les miss, les mannequins...

Un chanteur / une chanteuse détesté(e) ?
Tous ceux qui n'ont rien à faire dans ce métier. Surtout les machos. Je n'aime pas Fayrouz, j'aime Oum Kalsoum.

Un écrivain détesté ?
Gibran Khalil Gibran.

Un peintre détesté ?
Je sais que j'aime bien le Caravage.

Une couleur détestée ?
Le jaune.

Un plat détesté ?
Les cornes grecques (bémié).

Un trait de caractère détesté ?
Le mensonge.

Une ville détestée ?
Amman. Amsterdam, où tout est permis jusqu'à l'écœurement et l'indignité.

Un animal détesté ?
Aucun. J'aime tous les animaux, même le serpent.

Un émoticone détesté ?
Tous !

Un alcool détesté ?
Tous.

Une tâche ménagère détestée ?
Toutes. Je suis très gâté (sourires).

Un compliment détesté ?
Je hais qu'on me dise que je suis beau. Et je n'aime pas qu'on me dise « awafé » après mon spectacle.

Une partie de votre anatomie détestée ?
Aucune. Je les aime toutes.

Un outil technologique détesté ?
Le smartphone, qui a détruit l'humanité.

 

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants